0

Ligne 94: péril en la demeure, Etoudi annonce les couleurs des arrestations

Bimvondo Biya Biya aurait ordonné des arrestations

Thu, 23 Jun 2022 Source: www.camerounweb.com

L'enquête ordonnée par la présidence de la République suite à des dénonciations de détournement massifs à travers la ligne 94 a été bouclée. Le Secrétaire d'Etat en charge de la gendarmerie a livré récemment les premiers résultats des enquêtes autour des détournements.

Une source à la présidence de la République du Cameroun a confié il y a quelques heures à la rédaction de CamerounWeb, que les éléments de l'enquêtes ont prouvé que plusieurs membres du régime de Yaoundé, des hauts fonctionnaires expliqueront, comment ils ont pu détourné pour eux, à des personnalités publiques et hommes d'affaires, plusieurs milliards de FCFA issus des caisses de l'Etat.

"Le président est très en colère. Les instructions seraient que les conclusions de l'enquête soient transmises au Tribunal Criminel spécial. Le SED devrait procéder bientôt à des arrestations", confie notre source à Etoudi.

L'on peut aisément comprendre après cette révélation, les raisons pour lesquelles le gestionnaire de la ligne 94, Sylvain Mvondo a été cambriolé et agressé récemment à son domicile. Des analystes de l'actualité politique camerounaise ont même évoqué la piste de la disparition de certaine preuves...

Biya ordonne une enquête sur les milliers de milliards de la ligne 94

En avril 2022, CamerounWeb annonçait que sur de très hautes instructions de Paul Biya, la présidence de la République avait instruit l'ouverture d'une enquête sur des dépenses effectuées sur la ligne 94. Les instructions du chef de l'Etat avaient été répercutés aux institutions concernées, dont Le ministère délégué de la présidence chargé du contrôle supérieur de l’Etat qui a adressé une note à son collègue de la planification et de l’aménagement du territoire. Cette note a pour objet "Mission spéciale de contrôle de la gestion des ressources allouées aux dépenses communes de fonctionnement et d’investissement sur la période allant de 2010 à 2021".

Le ministre indique que sur de très hautes instructions de Paul Biya, il a dépêché deux brigades mobiles de vérification auprès du département ministériel sus indiqué, à l'effet d'auditer la gestion des ressources allouées aux dépenses communes de fonctionnement et d’investissement sur la période allant de 2010 à 2021.

« Ladite équipe est dirigée par Monsieur WAMBANG NYAMALUM, Inspecteur d'Etat », avait écrit la ministre Mbah Achu Rose Fomundam dans sa note du 1er avril 2022 adressée au ministre Alamine Ousmane Mey.

« La mission spéciale de contrôle vise à examiner les dépenses communes de fonctionnement et d’investissement sur la période allant de 2010 à 2021. C’est-à-dire depuis que Ferdinand Ngoh Ngoh allias l’homme à la punk est secrétaire général de la présidence de la République. L’on sait par exemple qu’entre 2012 et 2021 le secrétariat général de la présidence de la République a bénéficié de 123 milliards 900 millions FCFA. Seulement pour l’année 2016, l’homme à la punk a reçu 2 milliards 500 millions pour soi-disant « l’investissement public » du secrétariat général de la présidence de la République. Alors que le secrétariat général de la présidence de la République la même année avait déjà un budget de plus de 20 milliards Fcfa. Ce n’est pas fini. Cerise sur le gâteau en deux ans Ferdinand Ngoh Ngoh a fait débloquer pour la CAN 2019, 121 milliards Fcfa. Fait intriguant la Task Force structure administrative logée au secrétariat général de la présidence de la République a reçu en 2017, 40 milliards Fcfa », commente le journaliste Boris Bertolt.

Sylvain Mvondo, Amougou Bélinga, Motazé...

Selon Saint-Eloi Bidoung, la plus grande majorité des opérateurs économiques issus des dix régions du Cameroun, se reconnaissent dans la ligne budgétaire 94, logée aussi du ministère de l’Économie.

le dimanche 27 février 2022, la question était au menu de l’émission Info Presse sur la chaine de télévision privée Info TV.

Au plateau des invités, Saint-Eloi Bidoung n'a pas mâché ses mots. Il est revenu sur la polémique autour de cette ligne budgétaire et des accusations dont fait l’objet, l’homme d’affaires camerounais, Jean-Pierre Amougou Belinga.

Selon l’ancien cadre du parti au pouvoir, en plus de Jean-Pierre Amougou Belinga, le promoteur de la chaine de télévision Canal 24 TV, Adrien Kemogne a aussi perçu du financement de cette même ligne, de même que Siantou et bien d’autres.

Saint-Eloi Bidoung croit que les débats autour de cette fameuse ligne 94 sont « vains » et « stériles » qui vont nous amener « dans les problèmes ».

Source: www.camerounweb.com