Actualités

Sport

Business

Culture

TV / Radio

Afrique

Opinions

Pays

Tu venais dans mon bureau prendre l'argent oui ou non : Amougou Belinga balance tout à l'audition

La mort de Martinez Zogo, un journaliste froidement tué

Mar., 31 Oct. 2023 Source: www.camerounweb.com

Il a toujours été dit que c’est le magnat de la presse Jean-Pierre Amougou Belinga le milliardaire qui a commandité l’assassinat horrible du journaliste Arsène Mbani Salomon Zogo aka Martinez. Le zomloa en prison de Kondengui (Yaoundé) continue de clamer son innocence à travers son collectif d’avocats et demande à chaque fois qu’il le peut, à être libéré.

Le lieutenant-colonel Justin Danwe, homme fort de la Direction générale de la recherche extérieure (DGRE) précédemment gérée par Léopold Maxime Eko Eko, reconnaît lui qu’il a bel et bien participé à la filature, à l’enlèvement ainsi qu’à la torture conduisant à la mort douloureuse de la victime. Soit.

Justin a fait des dépositions auxquelles le média Jeune Afrique a eu accès. Il a tout déballé même si par moments, il revient curieusement sur ses propos pour rectifier certaines parties de son récit de criminel attrapé la main dans le sac.

Lors de ses auditions, nous apprend le média susmentionné, Jean-Pierre Amougou Belinga a reconnu avoir rencontré le lieutenant Justin Danwe à plusieurs reprises. Le propriétaire de Vision 4 a confié que le sieur Danwe venait souvent dans son bureau. Pour faire quoi ?

« Il me donnait des informations notamment sur la frontière avec la Centrafrique, ce qui m’aidait dans mes affaires et moi je le dépannais, je lui donnais l’argent du taxi », lit-on. C’est tout monsieur Jean-Pierre Amougou Belinga ?

Non, découvre-t-on. « Belinga ne nie pas que Danwe lui a permis d’obtenir des informations sur des pays étrangers dans lesquels il avait des intérêts ou cherchait à investir. Le patron du groupe L’Anecdote confirme aussi avoir discuté avec Justin Danwe au sujet de l’avance de solde auprès des services du ministère des Finances. Il ajoute que le militaire a demandé à obtenir un crédit à travers son établissement financier Vision Finances », précise JA.

Mais Jean-Pierre Amougou Belinga nie formellement avoir participé à l’assassinat de Zogo. Il a balayé du revers de la main toutes les accusations allant dans le sens.

Lorsque les membres de la commission mixte ont demandé à Justin Danwe : « Connaissez-vous Monsieur Jean-Pierre Amougou Belinga ? », il a dit « non, je ne l’ai jamais rencontré », faisant tiquer Belinga qui lui balance « tu ne venais pas souvent dans mon bureau prendre quelques dépannages ? ». L’affaire est loin d’être terminée.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: