1
Menu
Sport

Après son procès et en colère, Samuel Eto'o met trois Lions Indomptables dehors

Samuel Etoo A Chasse Il s'agit de Clinton Njie, Christian Mougang Bassogog et Harold Moukoudi

Tue, 21 Jun 2022 Source: www.camerounweb.com

Samuel Eto'o Fils a commencé le grand ménage

• Trois joueurs ont été éjectés du groupe

• Il s'agit de Clinton Njie, Christian Mougang Bassogog et Harold Moukoudi



L'on apprend de sources anonymes que le président de la Fecafoot au lendemain de son procès en Espagne a démarré un grand ménage dans la tanière des Lions indomptables.

En effet, d'après notre source, Samuel Eto'o a retiré Clinton Njie, Christian Mougang Bassogog et Harold Moukoudi du groupe WhatsApp des Lions indomptables. Ces trois Lions n'avaient plus été appelés dans la tanière depuis la Coupe d'Afrique des Nations et les deux matchs face à l'Algérie comptant pour la qualification au mondial au Qatar en fin d'année. Est-ce une manifestation de sa frustration après le verdict de la journée d'Hier ?

La nouvelle tombe mal pour Samuel Eto’o. Alors qu’il tentait d’éteindre la polémique née après ses propos incendiaires dans les vestiaires des Lions Indomptables du Cameroun, le président de la Fédération camerounais de football, Samuel Eto’o est à nouveau sous le feu des projecteurs. La justice espagnole vient de condamner l’ancien international camerounais à 22 mois de prison pour fraude fiscale.

« Il a été reconnu coupable d’avoir caché 3,8 millions d’euros entre 2006 et 2009 au Trésor public espagnol lorsqu’il évoluait au FC Barcelone. Son ancien représentant José Maria Mesalles, jugé pour le même délit, a quant à lui écopé d’un an de prison. Quatre ans (Eto’o) et six mois (Mesalles) avaient initialement été requis par le parquet », rapporte le site sportif de BFM TV.

Mais lors de son audition Samuel Eto'o, a pointé du doigt un autre coupable pour cette même affaire en signifiant qu'il a fraudé sous ses ordres.

« Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu'on sache que j'étais enfant à l'époque et que j'ai toujours fait ce que mon père (il considérait Messalles comme tel, ndlr) me demandait de faire », s’est défendu le Président de la FECAFOOT, dans des propos rapportés par Mundo Deportivo qui va devoir s'acquitter d’une lourde amende, 1,8 million d’euros.

Mais pourquoi son ancien agent a écopé de moins de peine que lui ? En effet, José Maria Mesalles a écopé d’un an de prison au lieu des six mois requis au départ contre lui. Même si les quatre ans requis au préalable contre Samuel Eto'o ont été largement diminués, Samuel Eto'o prend quand-même plus que son agent en question.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: