0
Menu
Sport

MONDIAL 2022 : Wahbi Khazri confiant dans la capacité de la Tunisie à atteindre les huitièmes de finale

5c85df90 64e1 11ed B950 4dadc68f0cfc Le capitaine Wahbi Khazri estime que la Tunisie a les qualités

Fri, 18 Nov 2022 Source: www.bbc.com

Le capitaine Wahbi Khazri estime que la Tunisie a les qualités nécessaires pour réussir la sixième fois à la Coupe du monde au Qatar.

Les Nord-Africains ont été éliminés des groupes lors de leurs cinq dernières participations et n'ont remporté que deux victoires en 15 matches, la première contre le Mexique en 1978 et la seconde contre le Panama en 2018.

Une fois de plus, l'objectif est d'atteindre les huitièmes de finale pour la première fois, Khazri est impatient de bien commencer contre le Danemark et l'Australie étant donné que leur dernier match du groupe D est contre la France, tenante du titre.

"Je crois que nous pouvons nous en sortir. Nous avons une équipe bien huilée qui est ensemble depuis longtemps", a confié Khazri à BBC Sport Africa.

"La France nous est supérieure et se bat pour le titre, le Danemark est une bonne équipe et l'Australie aussi. Je pense que nous avons une chance de jouer au prochain tour et nous devrons être efficaces lors des deux premiers matchs.

"Avant la dernière Coupe du monde en Russie, nous avons livré de solides performances contre l'Espagne et le Portugal, puis nous avons battu la Croatie un an après qu'elle ait terminé vice-championne du monde.

"Nous sommes capables d'être performants face à de grandes équipes. Ce sera un rêve accompli d'atteindre le deuxième tour."

La Tunisie a fait les gros titres en remportant la Kirin Cup en juin, en éliminant le Chili et le Japon, pays organisateur, avant de battre les Comores 1-0 et de s'incliner 5-1 face au Brésil lors des matchs de préparation à la Coupe du monde en septembre.

Khazri affirme que le choc contre le Brésil, quintuple vainqueur de la Coupe du monde, a été bénéfique, malgré la lourde défaite.

"Il était important de se mesurer aux grandes équipes car à la Coupe du monde, vous ne rencontrerez que les meilleurs", a indiqué le milieu offensif de Montpellier.

"Cela nous a permis de savoir ce qui nous manque, et de tirer des leçons importantes sur ce que nous pouvons améliorer."

La chance sur le chemin du Qatar

La Tunisie a évité les poids lourds de l'Afrique lors des barrages du mois de mars, mais les champions continentaux de 2004 n'ont fait qu'une bouchée du Mali pour décrocher une deuxième participation consécutive à la Coupe du monde.

La victoire 1-0 de l'entraîneur Jalel Kadri a été obtenue grâce à un but contre son camp du défenseur Moussa Sissako au match aller au Mali, qui a été expulsé peu après.

Compte tenu de son groupe difficile au Qatar, la Tunisie aura probablement besoin de plus que de la chance pour atteindre les huitièmes de finale.

La France, championne en titre, peut s'enorgueillir d'une attaque redoutable, avec notamment Kylian Mbappé et Karim Benzema, lauréat du Ballon d'Or, tandis que le Danemark a bousculé l'Angleterre en demi-finale du Championnat d'Europe l'an dernier.

"Le Danemark a une grande équipe avec des joueurs talentueux, et Christian Eriksen est en grande forme. Ils ont tenu tête à la France en Ligue des Nations", a déclaré Khazri.

Sur le papier, la chance réaliste de la Tunisie de décrocher sa troisième victoire en Coupe du monde pourrait venir de l'Australie, qui se trouve huit places en dessous d'elle au classement mondial, à la 38e place.

"C'est difficile de parler de l'Australie parce que je n'ai pas regardé beaucoup de ses matches", a admis Khazri.

"Mais il n'y a pas de match facile dans ce genre de compétition, que ce soit la France, l'Australie ou le Danemark. Nous allons avoir la même approche pour ces trois matches. "

Un match émotionnel contre les Bleus

International français chez les jeunes avant d'opter pour le pays de son père, le Corse Khazri a effectué toute sa carrière en France, à l'exception d'un passage de deux ans à Sunderland (2016-18).

La Tunisie étant une colonie française depuis les années 1880 jusqu'à son indépendance en 1956, le joueur de 31 ans se réjouit du choc du 30 novembre au Education City Stadium.

"Être né en France et jouer pour la Tunisie est spécial - les deux pays sont très proches et ce sera un moment excitant", a-t-il déclaré.

"Jouer dans le championnat français également, nous savons que beaucoup de gens vont regarder et nous allons jouer contre certains des meilleurs au monde, comme Benzema, Mbappé et [Antoine] Griezmann.

"Nous devrons jouer ce match à fond et en sortir sans regrets. Cela va demander beaucoup d'émotions et il est possible que notre qualification se joue sur ce match.

"Il n'y aura pas de loyauté divisée à la maison car tout le monde sera 100% tunisien de mon côté. J'espère que ça se passera bien pour nous."

Souvenirs de 2018

La Tunisie et Khazri retrouvent la phase finale de la Coupe du monde après ce qu'il appelle un "rêve devenu réalité" en jouant à l'édition 2018 en Russie.

Cependant, l'équipe n'a pas pu traduire ses bons sentiments en premiers résultats, avec une défaite angoissante 2-1 en fin de match contre l'Angleterre et une raclée 5-2 contre la Belgique précédant la victoire historique 2-1 contre le Panama.

"Nous avons affronté des équipes qui étaient clairement au-dessus de nous", a déclaré Khazri.

"Nous avons quelques regrets concernant le match contre l'Angleterre, lorsque Harry Kane a marqué à la dernière minute, car contre des équipes comme celle-là, la moindre petite erreur sera punie".

"Nous devons exploiter l'expérience de la Russie car nous avons encore certains des joueurs de l'équipe actuelle. Nous ne répéterons pas la même erreur en laissant un joueur comme Kane sans repère."





  • Coupe du monde de football 2022 au Qatar : quand, avec quelles équipes et d’autres questions



Khazri a accumulé 71 sélections avec la Tunisie, participant à cinq Coupes d'Afrique des Nations, et a inscrit 24 buts internationaux.

Après avoir marqué contre la Belgique et le Panama il y a quatre ans, Khazri est également devenu le meilleur buteur de son pays à la Coupe du monde.

"Je ne m'attendais pas à marquer à la Coupe du monde. J'étais déjà comblé d'être en Russie car je me suis blessé avant le tournoi et j'avais des doutes sur ma forme physique", a-t-il indiqué.

"J'ai réussi à jouer à 100%, j'ai marqué deux buts et fourni deux passes décisives. J'ai été efficace contre les meilleurs du monde, donc j'étais heureux d'avoir réalisé mon rêve en jouant et aussi en marquant là-bas."

Il espère maintenant saisir l'opportunité qui se présente à lui au Qatar.

"Vous ne savez jamais si cela pourrait être votre dernière Coupe du monde", a-t-il souligné.

"J'espère que mon équipe et moi arriverons en forme car nous sommes vraiment capables de faire de grandes choses lorsque tout le monde est à 200%."

Source: www.bbc.com
Related Articles: