1
Menu
Sport

Mondial Qatar 2022 : Castelletto allume son compère Nicolas Nkoulou devant la presse

Castelletto   Nkoulou Défaite du Cameroun contre la Suisse au Mondial

Thu, 24 Nov 2022 Source: www.camerounweb.com

Le premier match du Cameroun à la Coupe du monde de football Qatar 2022 appartient désormais à l’histoire. Les Lions indomptables ont cassé leur dent sur de valeureux joueurs suisses. Ces derniers ont ramené la victoire à l’issue du match.

C’est donc une mauvaise entame pour l’équipe du Cameroun dans le Mondial Qatar 2022, obligé de rattraper le coup lors de sa deuxième sortie pour ne pas se faire éliminer.

Pourtant, le sélectionneur manager Rigobert Song Bahanag avait rassuré son auditoire à la veille du match tant attendu. Il s’était montré très serein devant les journalistes.

L’ancien Lion indomptable et capitaine de la sélection Rigobert Song Bahanag a affirmé : « Avant j’étais sur le terrain, aujourd’hui c’est moi qui dois transmettre, mais j’ai toujours la même envie, la même énergie, la même mission, celle de tout faire pour que le vert rouge et jaune soient toujours en avant ».

Le défenseur central du Football Club de Nantes Jean-Charles Castelletto était aussi en conférence de presse pour poser le décor du premier match au Qatar.

Là-bas, il a parlé de son compère en défense Nicolas Alexis Julio Nkoulou Ndoubena. Les deux (02) Lions ont été associés pour ce match. Le but encaissé est venu du côté de Nicolas Nkoulou, ce qui ne facilite pas les choses pour lui.

En réalité, depuis l’annonce de la liste du coach Rigobert Song Bahanag, les observateurs sont furieux pour une raison : la présence de Nicolas Alexis Julio Nkoulou Ndoubena qui est synonyme d’absence de Michael Ngadeu-Ngadjui.

Le défenseur de La Gantoise a été laissé à la maison par Rigobert Song Bahanag, ce qui est jusqu’aujourd’hui une désillusion totale que tout le monde a du mal à digérer.

Même s’il n’a rien demandé, Nicolas Alexis Julio Nkoulou Ndoubena est perçu comme l’homme qui a empêché Michael Ngadeu-Ngadjui d’être au Qatar, ou alors la personne qui a un peu facilité le choix du sélectionneur.

Mais le fait est que tant que Rigobert Song Bahanag ne voulait pas de Michael Ngadeu-Ngadjui, il pouvait prendre un autre défenseur à sa place.

Aux yeux de Jean-Charles Castelletto, les deux (02) personnes ont des qualités. Mais pour lui, Nicolas Nkoulou manque l’atout principal qu’on recherche chez un défenseur : la combattivité.

Le footballeur de Nantes a avoué que « Michael Ngadeu-Ngadjui est plus dans le combat et Nicolas Nkoulou est un peu plus dans la relance et la sérénité ».



Mais avant tout, il est clair que ce qui est premièrement nécessaire, c’est de faire peur aux attaquants avec la dureté dans le marquage, l’imposition physique dans les duels, le harcèlement de l’attaquant, l’intelligence dans le placement. C’est tout Michael Ngadeu-Ngadjui.

Ce n’est qu’après qu’il faut aussi en deuxième lieu du savoir-faire balle aux pieds, une bonne technique de passe, une adresse dans les relances.

Jean-Charles Castelletto doit le savoir, ce qui fait supposer qu’il adressait un tacle déguisé au vétéran Nicolas Alexis Julio Nkoulou Ndoubena.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: