0

Cameroun-Dschang : un étudiant-répétiteur arrêté pour avoir violé sept fillettes âgées de 4 à 12 ans

Universite De Dschang Cameroun2 Le présumé violeur en série serait un étudiant sans emploi inscrit à l’université de Dschang

Wed, 22 Jun 2022 Source: www.camerounweb.com

• C'est une nouvelle qui fait froid dans le dos et donne également la chair de poule

• Le présumé violeur en série serait un étudiant sans emploi inscrit à l’université de Dschang

• Sept fillettes toutes âgées de 4 à 12 ans sont tombées dans le piège de ce présumé prédateur



C'est une nouvelle qui fait froid dans le dos et donne également la chair de poule. D'après les informations du Journal du Cameroun qui relaie l'histoire, le présumé violeur en série serait un étudiant sans emploi inscrit à l’université de Dschang dans la région de l’Ouest.

De ce qui est révélé, Sept fillettes toutes âgées de 4 à 12 ans sont tombées dans le piège de ce présumé prédateur d’un autre genre. En effet, l'étudiant en question aurait abusé sexuellement de sept fillettes dont des jumelles.

Le présumé violeur est un jeune de 27 ans, révèle notre source qui cite cette fois-ci Koaci, étudiant en Faculté des sciences juridiques et politiques de l’université de Dschang et sans emploi. Il dispense des cours de répétition aux enfants que les parents que lui confient pour joindre les deux bouts. Ce sont de ces adolescents qu’il abuse sexuellement depuis environ un an sur une simple pulsion, enfin si l'on essaie de comprendre, difficilement l'on trouve une explication autre que celle-là, peut-être pour des rituels.

Selon la même source, le bourreau a été suspecté après qu’une fillette a été vue sortant de sa chambre à une heure tardive. Les examens médicaux effectués sur la jeune fille montrent qu’elle a été abusée sexuellement. D’autres tests effectués sur les sept victimes prouvent qu’elles ont été contaminées au Chlamydia (Les chlamydies (Chlamydia) forment un genre de bactéries de la famille des Chlamydiaceae. Tout comme les rickettsies, les chlamydies sont des bactéries parasites intracellulaires obligatoires et de petite taille (300-500 nm). Elles sont responsables de diverses maladies chez les animaux dont les humains).

Autre information capitale, durant le temps mis pour abuser de ces enfants (environ un an), aucun élément n’a pu alerter les parents. C’est après son septième forfait que le présumé violeur est arrêté. Mais une série de sept plaintes déposées contre lui par les parents des victimes aurait déclenché cette procédure. Interpellé dans sa chambre d’étudiant, le répétiteur est passé aux aveux devant les forces de maintien de l’ordre. Toujours selon notre source, une enquête a été ouverte contre lui, la procédure pénale suit son court.

Source: www.camerounweb.com