0

Diaspora : un commandant de la BAS condamné à de la prison ferme

LOURDEMENT CONDAMNE Un commandant de la BAS lourdement condamné en Belgique

Fri, 28 Jan 2022 Source: www.camerounweb.com

• La justice belge condamne un élément de la BAS

• Benjamin Niat Barrano aurait agressé un militaire camerounais

• Yaoundé avait convoqué les ambassadeurs européens

La rédaction de CamerounWeb Web vient d’apprendre la condamnation de l’activiste Benjamin Niat Barrano à six mois de prison ferme par la justice belge. Il faisait partie des Camerounais de la diaspora qui avaient pris d’assaut les locaux de l’ambassade du Cameroun en Belgique. Benjamin Niat Barrano s’est fait distinguer en agressant un militaire camerounais en service à l’ambassade.

« La justice Belge vient de condamner Benjamin Niat Barrano à six mois de prison ferme pour avoir attaqué dernièrement l’Ambassade du Cameroun à Bruxelles. Une attaque au cours de laquelle il avait ôté les attributs d’un militaire camerounais en exercice à l’ambassade. Cette condamnation va s’exercer au moyen de l’obligation de port du bracelet électronique. Il est ainsi condamné à se balader dans un périmètre bien déterminé et avec l’obligation de se présenter chaque jour au commissariat de céans », rapporte le confrère Zang Zang Charles Élie.

Yaoundé en colère

Les autorités camerounaises n’ont pas apprécié l’intrusion faite par des individus se réclamant de la Brigade Anti-Sardinards dans les locaux des ambassades du pays en Belgique et en Allemagne. Les ambassadeurs des deux nations européennes ont été convoqués mardi par le ministre des relations extérieures. Cette rencontre a été l’occasion pour MBELLA MBELLA Lejeune et ses invités de “discuter des mesures à prendre non seulement pour établir les responsabilités, mais également pour éviter toute récidive ».

Les 5 et 6 janvier 2021 des dizaines de personnes identifiées comme hostiles au régime de Paul Biya ont pénétré les différents locaux des ambassades du Cameroun en Belgique et Allemagne perturbant le fonctionnement de différents services. Elles ont jeté des pots de peinture contre les murs de l’ambassade en signe de protestation contre la condamnation par le tribunal militaire de Yaoundé de nombreux militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun.

Ce n’est pas la première fois que les ambassades du Cameroun sont attaquées en Europe.

En juin 2021, l’ambassadeur de la Belgique à Yaoundé Eric Jacquemin avait été convoqué pour des faits similaires. « Cette entrevue a été l'occasion pour le ministre d'exprimer la vive préoccupation ainsi que la protestation du gouvernement camerounais, face à la répétition des actes de vandalisme perpétrés par certains groupuscules d'individus, à l'encontre des biens de l'État du Cameroun (Chancelleries, Résidences, etc.) ou de ses officiels, en Europe en général, et en Belgique en particulier », indique Yaoundé.

Source: www.camerounweb.com