0

Henri Ndjoko démissionne de son poste du MRC

Mrc Drapeau Camerounweb Un lieutenant de Maurice Kamto vient de quitter la barque

Wed, 9 Mar 2022 Source: www.camerounweb.com

Il était secrétaire de la fédération du MRC en Europe

Il a remis son mandat entre les mains de Maurice Kamto

Il a conduit le MRC en Europe depuis 2012

Un des fervents lieutenants de Maurice Kamto vient de quitter la barque. Hier 8 mars 2022, Henri Ndjoko, le secrétaire de la fédération régionale du Mouvement pour la renaissance du Cameroun en Europe a déposé sa demission du poste qu’il a occupé depuis 2016. Dans sa lettre de démission qui fait la ronde des réseaux sociaux, le capitaine du parti de Maurice Kamto en Europe écrit : « le mandat qui m’a porté à la tête de l’Europe en 2016 est arrivé à son terme et le renouvellement des organes se fera bientôt. Dans les circonstances pareille, je suis persuadé que conduisant une liste, j’aurais encore pu bénéficier de la confiance de nos militants… Mais il y des victoires dont la portée à terme peut ressembler davantage à une œuvre de fierté personnelle qu’une contribution décisive à la lutte qui nous rassemble….Pour ces raisons, je ne me représenterai pas pour un nouveau mandat à la tête de la région MRC Europe », lit-on dans cette correspondance.

Cette démission intervient alors qu’Henri Djoko vient de reprendre ses fonctions de secrétaire de la fédération régionale du Mouvement pour la renaissance du Cameroun en Europe, poste auquel il avait été suspendu.

Par décision du leader de leur parti politique le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), le militant Henri Djoko reprend avec ses fonctions de secrétaire de la fédération régionale en Europe. Comme le souligne la décision de Maurice Kamto, il avait été suspendu 26 novembre 2020.

Henri Djoko avait été cité dans l’affaire de l’audit des comptes de l’initiative survie cameroun survival cameroon. Il s’agit de l’affaire qui a mis en mal la relation de Maurice Kamto avec son défunt ancien allié Christian Penda Ekoka. Des fonds ont été collectés pour la lutte contre la pandémie du coronavirus. Après un premier audit qui avait été fait, il s’est révélé un trou de 215,5 millions de FCFA que Kamto a justifié en parlant d’un bug informatique. Une justification qui n’a pas plu à Ekoka qui a réclamé un autre audit. On se rappelle que la position de cet allié avait poussé les militants du MRC à le traiter de tous les noms d’oiseau et a lancé contre lui des allégations mettant en mal sa crédibilité.

Source: www.camerounweb.com