0

Suisse : tapis rouge pour Mamadou Mota à Genève

Suisse Mamadou Mota Geneve Camerounweb Il était l’invité d’honneur de l’AG de la fédération départementale Mrc de Suisse, à Genève

Mon, 29 Nov 2021 Source: Le Messager

Le Vice-président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) était l’invité d’honneur de l’Assemblée générale de la fédération départementale Mrc de Suisse, à Genève, samedi dernier, en présence des délégations venues d’Allemagne, de la Belgique, de la France, de l’Espagne et d’Italie.

Samedi dernier, 27 novembre, la fédération départementale du Mrc tenait son Assemblée générale, au Centre de quartier des Avranchets, rue du Grand Bay, à Genève. Une rencontre rehaussé par la présence du Vice-président du mouvement, Mamadou Mota, fraîchement arrivé du Cameroun la veille.

Le contexte sanitaire européen dominé par une nette reprise de la pandémie de Covid 19, a obligé les organisateurs de l’évènement à se rabattre dans un lieu moins huppé, plus populaire, pour la tenue de cette importante réunion.

La salle de quartier les Avranchets n’a pourtant pas à s’en offusquer. L’ambiance y était chaleureuse, conviviale, familiale même, autour d’un décor certes sobre, mais coloré et très chaleureux. Les drapeaux du Cameroun et de la Suisse, apportant une note flamboyante au milieu de la dominante bleu ciel-blanc dont les chaises et tables étaient drapées.

Dans un des murs de la salle, le double portrait du Pr. Maurice Kamto, président du Mrc, sur une banderole géante avec des messages sans équivoque : « Le peuple camerounais remercie lez président élu S.E. Maurice Kamto pour tous les sacrifices qu’il fait pour le Cameroun », ou encore « Le peuple camerounais dit non à la passation de pouvoir au gré à gré et revendique : Réforme consensuelle et effective du système électoral avant toute élection ; Arrêt sans condition de la guerre, des multiples massacres dans le Noso ; L’arrêt immédiat de la gabegie et des détournements massifs de fonds publics».

Mais celui que tout le monde attendait, comme une rock star, est arrivée vers 14h30, accueilli par une longue séquence d’applaudissements nourris. « Avec ce qu’il a vécu, tout ce qu’il a subi pour avoir appelé à manifester pacifiquement contre le régime dictatorial de Yaoundé…Il a tenu bon. Il mérite d’être célébrer pour l’éternité », confie une militante, admirative.

Données personnelles

Le temps d’entonner l’hymne national du Cameroun, le programme de la journée pouvait commencer. Les différentes unités de la fédération Suisse du Mrc ont présenté les rapports d’activités, suivis de questions des membres, notamment la protection des données. « Peut-on être cadre du Mrc et refuser de s’afficher comme tel en public ? Les cotisations doivent-elles être anonymes ou pas ? »

Ces deux questions ont tenu l’assemblée en haleine une bonne partie de l’après-midi avec des échanges parfois musclés, avant que Viviane Dayo, patronne locale du mouvement, bien que souffrante puisqu’elle a bénéficié d’une autorisation spéciale du corps médical pour quitter son lit d’hospitalisation, ne dresse à son tour le bilan de la fédération départementale.

« La Fédération est passée de 80 membres à 2019 à 134 membres en 2021 avec une projection de 200 membres en 2022. Les nombreuses animations et activités organisées ont plutôt été suivies. Mais nous devons faire preuve de tact pour nous mieux répondre aux attentes de 4 mille Camerounais qui vivent en Suisse », a indiqué Mme Dayo, soulignant l’importance non seulement de continuer, mais d’accentuer la mobilisation et la présence sur le terrain pour enregistrer de nou- veaux adhérents.

Auparavant, elle a dit la joie profonde qui l’habite, de savoir le Vice-Président Mamadou Mota, présent à Genève pour l’Ag du Mrc. « J’ai juste envie de chanter , pour exprimer ma joie. De Kondengui, nous irons à Etoudi. Camerounais, qui est ton président ? Maurice Kamto, Maurice Kamto », a lancé Viviane Dayo avant de conclure.

« Merci à nos frères et sœurs d’Allemagne, de Belgique, France, d’Espagne et Italie. Merci à tous d’être là, dans ce pays d’accueil et de l’hôtel inter- continental de Paul Biya. On est là pour montrer et dire à tous, que nous ne lâcherons rien ». Un repas copieux a fermé le ban de cette Ag qui, aux dires de tous, a été une vraie réussite.

Source: Le Messager