0

Affaire Porta Potty: critiquée par Coco Emilia, Miss Cameroun dévoile son corps très sexy

Miss Samantha Sexy.png Miss Cameroun 2022 en tenues sexy

Thu, 12 May 2022 Source: www.camerounweb.com

Critiquée par Coco Emilia pour avoir déclaré que beaucoup d'"influenceuses" sont en effet des prostituées, Miss Cameroun 2022, Julia Samantha a décidé de prouver qu'elle n'a rien à envier à "Biscuit de mer". Elle montre toute la beauté de son corps à travers des photos… très sexy.

La miss Samantha qui s'affiche souvent de manière pudique a laissé sa place à la mannequin qui affiche sa poitrine, les fesses, ses hanches… à travers une tenue très sexy. Le genre de tenues dans lesquelles la miss n'a pas souvent l'habitude de montrer.

Les photos de Samantha font le tour des réseaux sociaux et suscitent des commentaires.

"Julia Samantha, la plus belle du Cameroun apparaît ce jour sexy comme jamais.

Bien qu’elle soit critiquée, elle montre aux uns et aux autres qu’elle est non seulement belle dans la tête mais aussi éblouissante physiquement. On a là, la concurrente directe de Beyonce Rihanna Muriel Blanche etc.", écrit un célèbre blog qui a relayé les photos publiées par Julia Samantha.

Pour mmoire, sur le plateau de l'émission animée par Bruno Bidjang le weekend dernier, elle fait une déclaration sur les "influenceuses" qui aurait mis en rogne plusieurs personnalités très connues sur les réseaux sociaux. Des personnalités au rang desquelles la célèbre Coco Emilia, alias Biscuit de mer.

En effet sur la chaîne de télévision Vision 4, la Miss Julia Samantha a été invitée sur le plateau dimanche le 08 mai 2022 dans le cadre de l'émission débat "Club d'Elites" aux côtés de Calixthe Beyala, Valère Bessala, Pr Jean Bahebeck et Laure Moa Minga.

Ensemble, les invités et l’animateur ont discuté autour du thème « Phénomène des influenceuses, causes et responsabilités ». Comme on pouvait s’y attendre, la Miss Cameroun Julia Samantha a été interrogée sur le scandale sexuel qui se déroule actuellement à Dubaï et qui implique les influenceuses et d’autres jeunes filles connues par le public. Elle a répondu en ces termes.

"Depuis la nuit des temps, les filles se prostituent. C'est juste qu’aujourd’hui on utilise un voile qui est ce mot d’influenceuse. Mais non, ce ne sont pas des influenceuses, ce sont des prostituées. Les influenceuses aujourd'hui ce sont les femmes qui n'ont pas de métier officiel. On ne sait pas ce qu'elles font mais tous les jours ont les voit avec des sacs à main… Etre influenceur, ce n’est pas un métier. Je trouve inconcevable que la femme se considère comme une toilette. Il faut condamner cela. Je trouve dommage qu’on attribue le terme d’influenceur à tout le monde", a déclaré Jualia Samatha sur Vision4.

La réponse de Coco Emila, l'une des plus grandes influenceuses camerounaises ne s'est pas faite attendre.

"Où vous choisissez souvent même vos miss là? Sur quelles critères? Même s'exprimer correctement, incapables. Quelqu'un qui n'arrive même pas à se reconnaître sur ses propres photos. Goat", a écrit Coco Emilia il y a quelques heures.

"Quand c'est pour courir kougna kougna en bavant pour venir prendre des selfies avec les influenceuses pour aller vous vanter au quartier, vous devenez tout de suite amnésiques. Le complexe d'infériorité est incroyable", ajoute Biscuit de mer.

Source: www.camerounweb.com