0

Aisance financière : démonstration de force d'Aicha Kamoise, les internautes sous le choc

Aicha Kamoise Aicha Kamoise a des enfants

Mon, 19 Sep 2022 Source: www.camerounweb.com

Aicha Kamoise ne manque de rien du tout

• La Camerounaise dit être à l’aise avec ses enfants

• Elle se croit plus nantie que des acteurs du 237



Aicha Kamoise est une actrice, comédienne, réalisatrice et productrice camerounaise qui « accepte les critiques constructives » comme elle-même l’a signifié sur sa page Facebook. Aicha a fait une intervention par rapport à un sujet lié à l’aisance financière.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’actrice ne trouve en aucun cas qu’il lui manque des choses à cause des difficultés financières. Au contraire, elle estime qu’elle s’en sort très bien, avec ses deux (02) enfants.

Aicha Kamoise a mis sur internet des phrases très claires qui permettent de conclure qu’elle est une femme indépendante, quelqu’un qui ne vit aux crochets de personne. « On m'a abandonné avec deux (02) enfants croyant que pour moi était fini », dit-elle.

La comédienne Aicha Kamoise commence avec : « Je ne me jette pas les fleurs, Dieu m'a bénie. Eh oui mon patrimoine seul parle. Tout cela c'est parce que je ne fais que du bien autour de moi. Je ne suis pas parfaite mais si j'ai même un jour fait du mal c'est inconsciemment ».

« On m'a abandonné avec deux (02) enfants croyant que pour moi était fini. Aujourd'hui mes enfants sont à l'aise, seulement le compte en banque de Kaydoudou dépasse la fortune de certains acteurs et comédiens au pays », enchaîne Aicha Kamoise.

legende

Aicha Kamoise et ses fils

Mais aussi, poursuit-elle, « vous êtes là, vous dites que vous êtes riches pourtant vous êtes toujours en location. Construisez comme Maahlox. Moi je suis propriétaire en France et au Cameroun ».

Aicha Kamoise entre davantage dans les détails : « Je suis en train de monter mon immeuble de trois (03) niveaux là-bas. Je répète, je ne me jette pas les fleurs mais quand Dieu te bénie, il faut accepter ».

Pour ce qui est de l’argent, Aicha Kamoise ne se laisse pas faire. Entre-temps, une affaire de cinquante mille (50 000) francs CFA avait provoqué un tollé dans la corporation des acteurs culturels. L’artiste camerounais Ko-c avait reçu cette somme de la part de Société nationale camerounaise de l’art musical (Sonacam) pour droit d’auteur.

Là-dessus, Aicha Kamoise avait écrit sur sa page Facebook que « c’est mieux de rester en being et balayer la route hein ».

Source: www.camerounweb.com