0
Entertainment Mon, 18 Jul 2022

Bella Mani et La coach blonde font la paix d'une façon totalement inenvisageable

• Faire la paix, c’est ce qu’il y a de meilleur

• Deux ennemies viennent de le comprendre

• Elles ont enterré la hache de guerre



La chanteuse Bella Mani et la bloggeuse camerounaise La coach blonde sont connues pour leur haine l’une envers l’autre depuis l’affaire de l’albinisme. La spécialiste du Bikutsi alias "pala pala woman" s’est moquée de la couleur de la peau de l’albinos parce que cette dernière l’a traitée d’hypocrite dans le processus de médiation entre Marcelle Kuetche et Muriel Blanche. Elles se sont adressé de violentes insultes.

La coach blonde a fait le premier pas sur sa page Facebook : « Bella Mani, je t’aime ». « La coach blonde, on a piraté ton cœur. En tout cas, je t’aime exactement aussi comme tu m’aimes », a répondu Bella Mani.

« Aujourd’hui, j’ai téléchargé l’amour en excès, je voulais le partager avec toi. Je t’envoie des ondes positives et très hâte d’écouter ta nouvelle chanson. Rangeons les armes au placard sauf s’il y a une fleur au bout », a rétorqué La coach blonde.

La star camerounaise Bella Mani n’en revient : « En tout cas, elle est venue me dire ici que Mani Bella, je t'aime. J'ai rigolé et j'ai dit. "On a piraté ton cœur ?" Après j'ai ajouté "Je t'aime aussi. Exactement comme tu m'aimes" Après, elle a dit qu’on range les armes. Elle m'envoie des ondes positives et qu'elle a hâte d'écouter ÇA PASSE OU ÇA CASSE. En bref, aimons-nous mes loves. L'amour est beau, l'amour est mieux, je vous aime... La coach blonde, fière de constater qu’au final, j'ai semé une graine d'amour en toi. Ironie ou pas de ta part, je t'aime ma sœur ».

En réponse, La coach blonde a écrit sur le même réseau social : « A ma reine Mani Bella. Je fais rarement dans du sarcasme, quand ma bouche parle bien, mon cœur s’y engage, j’ai toujours eu cette graine d’amour en moi, je chante juste un gospel que bons nombre de comprennent pas ».

La Camerounaise, connue pour ses critiques répétées vis-à-vis des acteurs culturels du pays, a ajouté que « nous devons être à l’image de notre devise paix, notre mission c’est de diffuser les fleurs de joie, pas de créer des clans qui ne mènent nulle part. Mon âme et mon esprit savent que je suis grande et on est encore plus grand qu’agenouillé devant ses aînés pour demander pardon pour des incompréhensions et des malentendus. La réalité est que chaque être humain a sa vision des choses, et la mienne je le sais est parfois foudroyante, mais je n’ai pas à l’imposer au monde. Comme je le disais, j’ai hâte de fondre mes 200 kg d’aigreur sur le son ÇA PASSE OU ÇA CASSE ».
Source: www.camerounweb.com