Culture

Actualités

Sport

Business

TV / Radio

Afrique

Pays

CAN 2023 : Diana Bouli d’ambassadrice à serveuse

La Camerounaise vit une semaine difficile

Mar., 31 Oct. 2023 Source: www.camerounweb.com

En quittant le Cameroun pour s’installer en Côte d’Ivoire, Diana Bouli était heureuse de se retrouver dans une nouvelle famille. Les Ivoiriens avec leur hospitalité légendaire ont effectivement réservé un accueil chaleureux à la web influenceuse. Diana s’est vite intégrée et n’a pas caché sa joie de gagner de juteux contrats au pays de Didier Drogba.

Mais depuis quelques jours, la jeune demoiselle est vivement critiquée sur les réseaux sociaux. Son péché, elle a annoncé avoir été sélectionnée comme influenceuse et ambassadrice de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) qu’abrite la Côte d’Ivoire en janvier 2024. Les Ivoiriens par patriotisme ont exprimé leur mécontentement en apprenant le choix de Diana Bouli comme ambassadrice de la compétition continentale organisée par la Côte d’Ivoire.

Sous pression, le comité d’organisation a dû faire un rétropédalage pour préciser que Diana Bouli n’était pas l’ambassadrice de la compétition. Elle faisait partie de la liste des créateurs de contenus retenus pour faire la promotion de la CAN.

Cela n’a pas suffi pour calmer certains Ivoiriens. Pour Ines Gabbana, Diana Bouli peut apporter sa contribution à la compétition mais seulement en tant que serveuse. « Concernant Diana Bouli, tu vas travailler aussi. Soit tu fais l'accueil, soit tu vas servir les gens. Je ne t'ai pas enlevé dans le truc. Je t'ai juste changé de place. Tu vas nous servir, tu vas nous accueillir », a-t-elle publié dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux.

Ces critiques et moqueries ne dérangent pas pour autant l’influenceuse camerounaise. Si elle a décidé de faire une nouvelle sortie publique, c’est pour répondre à ceux qui l’accusent d’avoir inventé le titre d’influenceuse-ambassadrice. Diana persiste et signe, elle n’avait pas imaginé ce titre.

« Je vais ajouter un petit point. On peut tout me dire ça ne me fait pas mal. Mais me traiter de menteuse, ça je ne vais pas supporter(...) J'ai demandé quel est mon rôle dans cette CAN. On m'a dit ambassadeur-influenceur. C'est pour ça que j'ai écrit Influenceur-Ambassadeur. Je ne peux pas m'inventer des titres. », s’est-elle-défendue.



Source: www.camerounweb.com
Related Articles: