2

Cameroun : odeur de tribalisme au Canal d’or

Wed, 3 Nov 2021 Source: www.camerounweb.com

Une partie des ressortissants du nord du Cameroun ont le sentiment que les artistes du septentrion ont été lésé lors de la dernière édition de Canal d’Or. Dans une publication sur les réseaux sociaux, Haman Cameroun dénonce le comité d’organisation et pense déjà l’organisation d’un évènement pour honorer les artistes du nord.

« Ils nous rejettent exactement comme fait le gouvernement avec ses réalisations. Je pense simplement qu'il faut que les nordistes créent pour eux quelque chose comme SAHEL Award uu Woïla Award pour encourager nos artistes, puisque chez eux, même les prisonniers ont été primés. On force à implémenter la cohésion sociale mais les gens forcent à tout tribaliser, même la culture qui est le vrai vecteur de notre cohésion sociale. Le Grand-Nord c'est presque 50% de la population totale du Cameroun, ce n'est pas négligeable hein », a-t-il déclaré.

Comme on pouvait s’y attendre, la 13ème édition de Canal d’or tenue le 30 octobre 2021 fait couler déjà des salives. Favoritisme, politisation, complaisance, les griefs portés contre l’évènement sont nombreux.

Les Canal d'or acte 13 de cette année étaient tout sauf une cérémonie de récompenses du mérite artistique. À part quelques exceptions, les récompenses du canal d'or étaient plus politiques qu’artistiques, la cérémonie en elle-même était une vitrine politique qu'une fête de l'art. Vous vous demandez sûrement pourquoi ?

PREMIÈREMENT: LE CAS TÉNOR PORTÉ EN HÉRO

Je ne sais pas qui conseille souvent nos artistes ou nos organisateurs d'événements mais sur ce coup les gars sont passés carrément à côté de la plaque.

Tu reviens de prisons, ton procès est encore en cours et tu as été remis en liberté pour te soigner mais on te retrouve dans une soirée de remise des prix invités par une télévision sérieuse suivie dans le monde dans un prime time? Sans bandages, sans bras cassés ? Qu'est-ce que tu soignes depuis un mois alors ? Si tu t'es déjà remis de tes blessures rentre continue de purger ta peine mon frère.

Si Ténor tenait vraiment à sa victime, sa première sortie médiatique devait être dans le NOUN au village FOUMBAN, auprès de cette famille, devant la tombe de la disparue, à genoux pour demander pardon et non devant les écrans de canal d'or.

Si Canal d'or était un évènement culturel sérieux il devait tout simple retirer Ténor de la liste par respect pour la disparue, pour tous les morts dans des accidents, et pour sensibiliser les autres artistes et la population sur les risques de conduire en état d'ivresse mais Canal d'or n'a fait que montrer que le Cameroun appartient à une catégorie puissante de personnes qui peuvent ôter la vie( même si c'est accidentel il y a eu mort non pas par imprudence mais à cause de l'alcool) et remporter un prix jusqu'à venir narguer les gens en assistant à la cérémonie de remise des prix pendant qu'on a été libéré par aller se soigner et non faire la fête. Jusqu'à célébrer le fait que sa mère ait pris du poids non sans se soucier des parents de la victime ? C'est très narquois et déplacé. Par respect il aurait pû se faire représenter par sa mère ou son manager. Et même sur le mérite ce prix serait allé à Aveiro DJESS à Ko-C ou Stanley Enow qui sont restés constants cette année et ont connu du succès sur au moins trois chansons.

DEUXIÈMEMENT : LE CAS DES ARTISTES D'EXPRESSION ANGLOPHONE ET LA CRISE ANGLOPHONE

On dirait que cette année une consigne a été donnée de NE MAS FAIRE GAGNER D'ARTISTES ANGLOPHONES de peur qu'ils appellent à la cessation de la guerre ou rendent hommage aux morts sinon comment expliquer que cette année avec tout ce qu'ils ont produit comme travail, ni Ko-C auteur de belles chansons à succès dont "Ça a cuit" "Caleçon " etc, ni Stanley Enow qui a produit un album avec des collaborations "My way" "Good day"? ni Salatiel Sala'a qui a eu un feat avec une artiste internationale Beyoncé qui a produit un album riche en sonorités africaines, des chansons à succès comme "C'est le weekend ou Anita" ne soit pas désigné meilleur artiste masculin devant LOCKO qui n'a pas été constant cette année en dehors des "même mêmes choses" Dr. Nkeng Stephens double nominé dans une même catégorie, qui a touché presque tous les meilleures clips de ces deux dernières années ne soit pas meilleur réalisateur de l'année? Mr. Leo - Artist avec des belles chansons n'aient remporté aucun prix? Sérieux ? Ils ne méritaient pas ou alors c'est autre chose ?

Pourquoi Witty Minstrel l'unique Anglophone qui a remporté un prix a demandé à la salle d'observer une minute de silence pour tous les disparus de la crise anglophone mais toute la salle l'a ignoré complètement alors qu'après lui ténor l'a fait et tout le monde a suivi ?

Kameni artiste d'expression Anglophone récompensée en tant qu' artiste féminine de l'année au CMEA Award n'a gagné aucun prix? Sérieux ? Toutes les deux catégories où elle était nommée elle méritait amplement de gagner devant Happy d'Effoulan ou encore MIMIE , qu'est-ce qui n'a pas marché ? Sur le plan du travail, des chansons à succès produites, de la belle voix, des messages dans la chanson, etc comment expliquer aux professionnels de la musique et Fans que "Tchapeuh Tchapeuh" ou "Ten Ten" remportent un prix "devant "Nayo Nayo" ou "Kossa Kossa" ?

Les anglophones ne sont pas aussi des camerounais ? Pourquoi aucune minute de silence n'a été observée en honneur aux personnes mortes dans cette crise ( civiles comme militaires)?

Pourquoi aucun artiste francophone dans la salle n'a pensé à rendre hommage aux enfants morts dans cette crise ? Ne savent-ils pas qu'ils ont pleins de frères et de fans dans cette partie du pays qui ont perdu un proche ou même qui sont morts? Pourquoi cette injustice et cette discrimination?

Quoiqu'on me dise je reste sûr que ce sont des consignes données.

TROISIÈME : LA PRÉSENCE TROP NOMBREUSES DES AUTORITÉS POLITIQUES DANS CETTE SALLE.

nous sommes au 21e siècle et dans une soirée prestigieuse comme celle-là, on ne devrait y avoir que des personnes du milieu de la culture puisque c'est un évènement culturel mais en dehors des nominés et certains de leurs représentants, combien y avait-il des PRODUCTEURS, DES LABELS, DES RÉALISATEURS, DES ÉVÉNEMENTIELS, DES ARTISTES DE LA DIASPORA, DES PHOTOGRAPHES, DE STYLISTES ETC? Au lieu de cela, on nous servi des Gouverneurs, Préfets, sous-préfet, Maires, Députés, Ministres, délégué adjoint du cabinet civil ( représentant de la première dame) je ne sais pas le poste qu'elle occupe dans la nomenclature de notre pays jusqu'au se faire représenter. Soit nous sommes dans un évènement culturel soit on est en politique. Je ne sais pas si au grammy, MTV Europe, MTV Africa, les Oscars, les victoires de la musique, le festival de Cannes les Primud c'est toujours comme ça mais ayant souvent regardé ces cérémonies je n'y ai jamais remarqué ou vu les hommes politiques.

Une cérémonie culturelle les prix se remettent uniquement par les Hommes de culture t non les hommes politiques et c'est ce qu'on a vu au Canal d'or.

QUATRIÈME : LE CAS INDIRA QUI GAGNE APRÈS 4 ANS.

Objectivement parlant Indira Baboke n'a aucun talent et même dans cette catégorie Guy Michel Kingue était très largement au dessus d'elle. Ayant déjà remporté un prix dans cette catégorie devant elle s'il fallait être objectif au regard des deux chansons d'eux il est plus méritant qu'elle mais comme PAPA était dans la salle il fallait honorer sa fille devant lui pour que son déplacement ne soit pas en vain. Vous vous rendez compte qu'il se déplace et sa fille nommée ne gagne pas ? Ça aurait été un scandale sinon elle-même sait intérieurement elle était la dernière dans cette liste sur le plan technique et artistique.

CINQUIÈMEMENT : LES INCOHÉRENCES DANS LES CHOIX DES GAGNANTS.

Coco Argentée meilleure artiste féminine devant Charlotte Dipanda officiel ces deux dernières années ? Sur quelle base? Juste parce qu'elle était présente dans la salle et l'autre ne s'est pas déplacée? le meilleur réalisateur là devant Nkeng ? Sérieux ? Le clip de " je me sens" est beau mais comparé aux productions de Nkeng dans cette catégorie c'est incomparable. Locko a bien travaillé mais ne méritait pas ce titre cette année dans sa catégorie devant Salatiel et Ko-C. Mimie et Happy des titres remportés sur aucune base professionnelle devant Kameni. Bref trop d'incohérences et d'incongruités.

Nous sommes à la fin d'année secouée par beaucoup d'événements malheureux qui ont secoué le pays, une année marquée par les décès des bébés, les villages incendiés, les catastrophes naturelles, accidents de route, morts de COVID mais Canal d'or n'a pas jugé important d'observer une minute de silence pour la mémoire de tous nos disparus ce que même les évènements plus prestigieux font toujours.

Pour cette édition ce fût un vrai flop et je ne voudrais pas revenir sur l'organisation en elle-même, les lumières, la réalisation, la retransmission en direct sur les réseaux sociaux, les présentateurs et les erreurs bref tout était reprogrammer pour échouer et ce fut malheureusement un échec cuisant. Vivement la prochaine édition et si les CANAL D'OR sont fatigués mieux de laisser ou de la confier aux vrais professionnels du métier et ne nommer et primer uniquement les MÉRITANTS et non les CLANS.

Bravo aux Emy Dany Bassong , Fingon Tralala Officiel Ebenezer Kepombia Djess Aveiro Takam Ulrich et tous ceux qui ont mérité ces récompenses cette année #jai_fini

Source: www.camerounweb.com