2

Cameroun : un imposteur se faisant passer pour un avocat démasqué et humilié

Thu, 4 Nov 2021 Source: www.camerounweb.com

• Il a été démasqué alors qu’il s’est faufilé parmi les avocats

• Il a reconnu très vite être un imposteur

• Les cas de faux dans l’appareil judiciaire se multiplient



Encore un prétendu auxiliaire de justice démasqué au Cameroun. Il s’agit d’un prétendu avocat, qui manifestement ne connaît même pas le chemin qui mène à la Faculté de droit de l’Université Yaoundé 1. L’individu qui s’est fait passer pour un avocat, en se faufilant subrepticement parmi les vrais avocats a été très vite mis hors d’état de nuire. Ce dernier a été extirpé du tribunal et soumis à un interrogatoire qui lui a donné des sueurs froides.

L’homme, la cinquantaine avait laissé des détails qui l’ont très vite trahi. En effet, la toge qu’il portait était manifestement différente de celle des avocats au Cameroun. Ce détail a fait qu’il a été identifié très vite. Interrogé, le faussaire avait du mal à répondre aux questions. Mais il a très vite reconnu ne pas être un avocat. L’on ignore ses motivations mais c’est assez osé de sa part. Au moins il aurait pu savoir qu’avant de venir plaider devant une juridiction, il y a plusieurs étapes. D’ailleurs, les avocats évoluent en Ordre et se connaissent presque tous.

Cet imposteur n’est pas le premier à être démasqué dans l’appareil judiciaire au Cameroun. Il y a quelque temps, c’était un faux Procureur de la république et son secrétaire capturés dans un tribunal.



Malheureusement pour lui, il est venu se mettre dans la gueule du loup, lui-même. Il va devoir faire face maintenant à la justice pour répondre manifestement des faits d’imposture et faux et usage de faux. Si c’est qu’il avait au moins quelques notions de droit, il pourrait s’en prévaloir et se défendre le cas échéant. Mais là, la tâche risque d’être assez compliquée pour lui. Il va devoir dès lors s’attacher les services d’un vrai avocat pour assurer sa défense, puisque, même les faux avocats, ont droit d’être défendu par de vrais avocats.

Source: www.camerounweb.com