1
Entertainment Fri, 29 Jul 2022

Chasse aux homosexuels : Cabrel Nanjip Nyamton en route vers le procureur de la République

• Shakiro a donné des noms d’autres transgenres

• La fameuse liste dévoilée produit un effet domino

• Cabrel Nanjip Nyamton veut se livrer à la justice



Il y a quelques jours, le transgenre Shakiro a sorti des noms de personnes célèbres, surtout des acteurs culturels (artistes, influenceurs, humoristes, comédiens, etc.) qui, selon lui, ont clairement une identité de genre qui ne correspond pas (ou plus) à celle que l’état civil indique à la naissance mais qu’ils cachent à tout le monde pour sauver les apparences. L’humoriste camerounais Cabrel Nanjip Nyamton en fait partie. Il a communiqué sur cette sortie retentissante de Shakiro qui le mouille jusqu’au coup.

C’est manifestement l’heure des "vérités". Dans sa longue liste donnée, il y a des personnes comme Djess Aveiro, Happy d’Effoulan, Maa Jacky, Dexter Timberlake, Dylan Comédie, Cabrel Nanjip Nyamton, Tik Dengue, Robinson Piffo.

Ce dernier de la liste n’est pas content et il l’a fait savoir à Shakiro avec une menace explicite : « On ne s'attaque pas à ce qui me donne à manger et on ne s'attaque pas à ce qui nourrit ma famille et mes proches. Tu t'es attaqué à mes proches désormais lorsque tu marches, surveille tes arrières. Si la cellule de l'Etat t'a dépassé, nous on a les cellules privées. Toutes les fois qu'on t'a arrêté, j'avais une main mise sur ça ».

Quant à Tik Dengue, il a indirectement adressé à Shakiro un message sur sa page Facebook : « Cela fait deux (02) ans qu’on travaille, on se sacrifie pour faire les vidéos, aujourd’hui Dieu nous a bénis, ça va un peu chez nous. Les gens sans emploi avec un triste avenir veulent nous déstabiliser avec leurs esprits et mentalités diaboliques. Détrompez-vous, le mental de notre équipe est prêt, heureusement qu’on a été préparé à tout cela ».

D’un autre côté, dans un premier temps, l’humoriste Cabrel Nanjip Nyamton a clairement demandé à Shakiro d’arrêter de porter de fausses accusations sinon il porterait plainte contre lui.

Ces dernières heures, le même Cabrel Nanjip Nyamton a publié un message sur son compte Facebook – si ce n’est pas une ironie – ressemble étrangement à un aveu.

« Je demande pardon au peuple camerounais. Je demande pardon à tous ceux que j’ai offensés. Je suis arrivé à une étape de ma vie où il faut que je me confesse parce que ma conscience me reproche. J’ai besoin d’aide, sauvez-moi s’il vous plaît. Je ferai un direct ce vendredi à 21 heures pour me confesser, pour demander pardon, sauvez-moi. Et après ce direct, je vais moi-même me livrer au Procureur de la République pour répondre de mes actes. S’il vous plaît, à demain », a écrit Cabrel Nanjip Nyamton.

Une chose est sûre, beaucoup de personnes seront au rendez-vous pour écouter ce que l’humoriste a à dire avant d’aller se rendre, encore faut-il qu’il ne feint pas d’être coupable pour attirer l’attention du public pour une tout autre chose.
Source: www.camerounweb.com