0

Des jours sombres pour les acteurs culturels, Sandra Nelly trouvée au sol en plein délire (vidéo)

Video Archive
Sun, 31 Jul 2022 Source: www.camerounweb.com

• Qu’est-il arrivé à Sandra Nelly ?

• Les images sont inquiétantes

• S’agit-il d’un nouveau buzz ?



Ces questions valent toutes leur pesant d’or. L’actrice camerounaise Sandra Nelly a été filmée par des personnes de son entourage. Elle git au sol, en train de trembler, ce qui ressemble pratiquement à un délire ou une crise malsaine.

« Sandra Nelly en train de délirer : buzz ou réalité », s’est demandé un internaute dans un canal Telegram. Cette question tient du fait que ces derniers jours, les acteurs culturels camerounais ont montré qu’ils étaient prêts à tout pour attirer les attentions du public sur une chose avant de leur révéler plus tard une autre chose.

Dans la vidéo qui circule sur les réseaux sociaux actuellement, on peut voir la Camerounaise Sandra Nelly, jeune protégée de l’humoriste Fingon Tralala, mal en point au sol, dans un état pas normal.

« Nos premières analyses détectent un buzz parce qu’on ne peut pas délirer à ce point en tenant aussi fort son téléphone. Mais on ne sait jamais, attendons de voir la suite », a poursuivi l’internaute dans le même canal.



Il y a quelques jours, le transgenre Shakiro a sorti des noms de personnes célèbres, surtout des acteurs culturels (artistes, influenceurs, humoristes, comédiens, etc.) qui, selon lui, ont clairement une identité de genre qui ne correspond pas (ou plus) à celle que l’état civil indique à la naissance mais qu’ils cachent à tout le monde pour sauver les apparences. L’humoriste camerounais Cabrel Nanjip Nyamton en fait partie. Il a communiqué sur cette sortie retentissante de Shakiro qui le mouille jusqu’au coup.

Dans un premier temps, l’humoriste Cabrel Nanjip Nyamton a clairement demandé à Shakiro d’arrêter de porter de fausses accusations sinon il porterait plainte contre lui.

Ces dernières heures, le même Cabrel Nanjip Nyamton a publié un message sur son compte Facebook – si ce n’est pas une ironie – ressemble étrangement à un aveu.

« Je demande pardon au peuple camerounais. Je demande pardon à tous ceux que j’ai offensés. Je suis arrivé à une étape de ma vie où il faut que je me confesse parce que ma conscience me reproche. J’ai besoin d’aide, sauvez-moi s’il vous plaît. Je ferai un direct ce vendredi à 21 heures pour me confesser, pour demander pardon, sauvez-moi. Et après ce direct, je vais moi-même me livrer au Procureur de la République pour répondre de mes actes. S’il vous plaît, à demain », a écrit Cabrel Nanjip Nyamton.

Après, Cabrel Nanjip Nyamton a simulé une crise et a informé qu’il se trouvait à l’hôpital pour des soins. En fin de compte, le public a compris que c’était simplement du buzz.

Source: www.camerounweb.com