0

FECAFOOT : Majoie Ayi sort une ancienne photo de Samuel Eto'o dans le collimateur de la FIFA

Ayi MAJ Majoie Ayi aime Samuel Eto'o

Wed, 20 Jul 2022 Source: www.camerounweb.com

Samuel Eto'o Fils continue de suivre son cœur

• Il dirige l’institution selon ses convictions

Majoie Ayi lui envoie beaucoup de courage



Le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Samuel Eto'o Fils fait encore la Une des médias. Cette fois-ci, c’est une histoire de légitimité à conserver son poste à la Fecafoot quand on sait qu’il a été condamné à vingt-deux (22) mois de prison et à une amende à payer.

Auprès de la Confédération africaine de football (CAF), Narcisse Mouelle Kombi, conseiller spécial du président de la République Paul Biya, également ministre des Sports et de l’Education physique, l’aurait désavoué.

Au milieu de toute cette situation dont personne ne peut connaître le dénouement, la star camerounaise Majoie Ayi a laissé un message d’encouragement à Samuel Eto'o Fils.

Sur sa page Facebook, l’artiste camerounaise spécialiste du style bikutsi, Majoie Ayi a publié une ancienne photo prise avec l’ex Lion indomptable Samuel Eto'o Fils, passé notamment le FC Barcelone et l’Inter Milan.

legende

Majoie Ayi et Samuel Eto'o Fils

« J'ai retrouvé cette photo à tout hasard alors que je cherchais carrément autre chose, et je me suis rappelée que j'avais chanté pour lui dans une collaboration avec Longkana Agno Simon alias Longuè Longuè. Tout ce que j'avais dit dans cette chanson, je le pensais et continue de le penser. Samuel Eto'o Fils, Majoie Ayi t'aime, le Cameroun t'aime, l'Afrique t'aime, le monde entier t'aime », a écrit Majoie Ayi.

Majoie Ayi a une drôle idée de la communauté des biens qui ne plairait pas aux hommes

Majoie Ayi est une artiste camerounaise férue du style bikutsi très connu par les habitants. Sur sa page Facebook, elle a défini à sa façon, ou du moins donné son opinion sur le sens de la communauté des biens entre un époux et sa femme. Son message est clair, elle soutient que l’argent de l’homme est pour toute la famille. Et celui de la femme alors ?

« Mon argent c'est mon argent. Ton argent (l’argent de l’homme) c'est notre argent (toi, moi, les enfants et nos familles). C'est aussi ça qu'on appelle la communauté des biens. C'est ça et c'est comme ça », a posté Majoie Ayi.

Cette façon de voir la chose n’est probablement pas propre à l’artiste elle seule. Beaucoup d’autres femmes ont la même conviction. L’homme serait celui-là qui, seul, doit s’occuper de combler les besoins de la famille.

La communauté de biens est un régime matrimonial par défaut au Québec avant le 1er juillet 1970 pour tous les époux mariés qui n’avaient pas choisi de régime matrimonial dans un contrat de mariage notarié. La communauté de biens peut encore être choisie de nos jours par les époux dans un contrat de mariage notarié.

De fait, chaque conjoint administre ses biens personnels, ou biens propres. L'un des conjoints, souvent l'époux, est responsable d'administrer l'ensemble des biens du couple, tandis que l'autre, souvent l'épouse, s'occupe seulement de ceux qui lui sont réservés.

Par exemple, les biens qui entrent dans la communauté sont les biens communs comme les salaires et revenus professionnels, les pensions de retraite, les gains de jeux, les revenus d'épargne et de placements.

Le contraire de la communauté de biens est la séparation de biens. Dans ce régime, chacun des époux reste propriétaire des biens qu'il possédait avant le mariage, mais la différence fondamentale est que chacun conserve également la propriété des biens qu'il va acquérir durant le mariage, ainsi que ses revenus professionnels et économies.

Source: www.camerounweb.com