0

Homosexualité : Shakiro lâche une nouvelle bombe

Dw Shakiro Camerounweb Il dit bientôt quitter les réseaux sociaux

Fri, 29 Jul 2022 Source: www.camerounweb.com

• Shakiro fait de nouvelles déclarations sur la vie homosexuelle

• Il dit bientôt quitter les réseaux sociaux

• Il indexe la justice camerounaise



Shakiro va quitter bientôt les réseaux sociaux. L'homosexuel est revenu dans une tribune libre où il interpelle dans un premier temps Mani Bella et parle de sa vie en terre camerounaise.

« Mani Bella, j’ai suivi tes conseils et je te promets de devenir un exemple pour ma famille en particulier. Je n’ai pas besoin d’être un exemple pour la société étant donné que même le seigneur Jésus Christ est venu sur la terre, il a vécu une vie parfaite mais il a toujours été crucifié sur La Croix. Tu ne pourras jamais plaire à tout le monde », a indiqué Shakiro.

« Avant mon incarcération, j’étais une femme transgenre pleine de vie, qui est devenue très célèbre à travers mes vidéos hilarantes, mon humour, mon authenticité, mon franc Parler et surtout ma capacité à me transformer en une très belle femme à l’aide de mes pinceaux de makeup. Et certaines femmes me jalousent même souvent, que comment est-ce qu’un homme peut être plus belle que moi. Et c’est ça #Shakiro ( une femme emprisonnée dans le corps d’un homme). Et ça m’a attirée beaucoup de fans à travers le monde et également beaucoup de détracteurs étant donné que l’Afrique ne connaît pas trop ce que veut dire (TRANSGENRE) », lit on.

Selon Shakiro, nous naissons tous libres et égaux devant la loi et donc pour lui, l’homosexualité n’est pas une maladie mentale.

« Malgré nos mœurs Africaines, Shakiro a toujours assumer son identité de genre en tant que femme transgenre. Shakiro c’est cette boule d’énergie qui se relève toujours malgré toutes les humiliations, les multiples bastonnades qu’elle a subie dans sa vie. J’ai juste eu la malchance d’être née dans le continent Africain. Il y a des homosexuels et transgenre partout. Arrêtez de croire que ça a été importé du colon. L’homosexualité n’est pas une maladie mentale. Nous naissons tous égaux en dignité et en droits », poursuit Shakiro.

« En conclusion, la justice camerounaise n’est pas du tout équitable. Maman Mani Bella, Maman Alice Nkom, je vous promets de rester calme et de disparaître des réseaux sociaux parce que c’est toujours ces mêmes réseaux sociaux qui m’ont détruit. Je vais retourner dans mon hibernation et guérir d’abord ce trouble et ses séquelles de la prison. Je vous assure que la prison c’est l’enfer sur terre. Même à son pire ennemi, il ne faut jamais souhaiter la prison. Les choses abominables que j’ai vu dans cette prison de Newbell merdeeee ! Je suis maintenant soulagée d’avoir raconté toutes ces atrocités que j’ai subi à la prison centrale de New-Bell », a conclu Shakiro.

Source: www.camerounweb.com