0

Intoxication : Adah Akenji s'adresse à Eto'o qui a fumé un cigare près de son nez

Akenji   Eto'o.jpeg David Eto'o est le frère de Samuel Eto'o

Mon, 7 Nov 2022 Source: www.camerounweb.com

Le réalisateur camerounais Adah Akenji a passé un moment avec le frère de Samuel Eto'o Fils, David Eto'o. Ce dernier a été vu en public en train de fumer de la cigarette avec la célébrité. Les images ont rapidement fait le tour du monde.

Et pour cause, les faits et gestes de l’entourage le plus proche du président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) Samuel Eto'o Fils sont extrêmement surveillés. Le moindre geste de travers peut coûter cher, avec une amplification jamais imaginée.

C’est un fait, David Eto'o a fumé proche de son compatriote Adah Akenji qui s’est finalement exprimé sur les réseaux sociaux.

« Hier, assis à côté de moi, un homme célèbre fumait un cigare. Je ne supporte pas bien la fumée des cigarettes ou des cigares, mais c'était un espace public - un concert », commence Adah.

Le célèbre réalisateur Akenji ajoute que « j'ai tendu la main à l'homme et lui ai poliment demandé s'il pouvait éteindre son cigare. Je m'attendais à ce qu'il refuse, et je serais d'accord avec cette réponse. Mais il s'est excusé et a éteint le cigare ».

En réalité, Adah Akenji a été marqué positivement par ce geste comme il l’explique : « Le fait est que c'est un homme très célèbre qui a réagi à ma demande avec respect ».

Il n’est pas un secret que « certaines stars (même moi y compris) oublient parfois que nous sommes des humains comme tout le monde et que nous devons être respectueux envers tout le monde si nécessaire ».

« C'était notre toute première rencontre et il ne savait pas qui j'étais, mais il m'a traité avec gentillesse. J'espère que d'autres stars seront aussi gentilles que David Eto'o », termine-t-il.

Pour parler un peu de l’homme, Adah Akenji (37 ans) est un acteur de la musique et la réalisation. Il est originaire de la région du Nord-Ouest Cameroun et fait partie des réalisateurs qui marquent de leur empreinte l’industrie culturelle camerounaise.

Source: www.camerounweb.com