0
Music Sat, 27 Jan 2018

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Jovi commence l’année avec le clip de '20 BA'

Une bande d’hommes sur le toit d’un immeuble en chantier, des lumières d’une ville qu’on voit de loin, des scènes avec des bangandos, qui accompagnent tant bien que mal les deux femmes en hoodie – New Bell Music – qui déterrent l’argent en brousse. Armées de pelles, les deux gos trouvent les fameux « 20 BA » si bien qu’elles corrigent un mbom dans la malle arrière d’une voiture. Cette vidéo simple, pleine de teinte, réalisée par Ndukong, accompagne les « 20 BA » de Jovi.

Disponible depuis quelques heures, le clip montre un artiste qui joue sur le support de ses kombis et la fierté d’être à un autre niveau, tant au niveau des dos, sa place dans le milieu que des projets qu’il ne cesse d’aligner, sur des prods entraînantes caractérisées par la touche Mboko, marque de son alter ego, Le Monstre.

Le vidéogramme de « 20 BA » marque le début d’année en images de l’artiste qui n’avait pas sorti de clip depuis celui de Devil No Di Sleep en août 2017. Pourtant l’artiste n’a pas chômé puisqu’on peut notamment le retrouver à la production de « Reniss Express. Vol. I », le nouvel EP de Reniss sorti il y a quelques semaines.

Après une année 2017 plutôt fournie, – un nouvel EP, Yajè Vol. 1 : Black et un statut de Guest Star au Nyege Nyege Festival en Ouganda – Jovi Le Monstre commence la nouvelle année en termes de BA, de brick, de bâtons, bref de millions de Fcfa. Est-ce qu’on ment alors ? « Ma go a les problèmes d’au moins 20 BA, pour buy le terrain c’est au moins 20 BA, la bougnia même des fois commence à 20 BA, pour pousser le dossier, tu déposes au moins 20 BA ». Le rappeur provoque, et dénonce, sur un ton ego trip.

On enjoy le clip !

Source: auletch.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter