3

Le régime Biya et les retombées de ses malédictions: Petit Pays déballe tout!

Petit Pays Ok Petit Pays

Wed, 6 Oct 2021 Source: www.camerounweb.com

• Petit Pays décortique la musique cameorunaise

• Il étabe problèmes de l'industrie musicame camerounaise

• Sur le plan politique, il indique la trahison d'Ahmadou demeure une malédiction qui suite les Cmarounais



Le turbo d'Afrique connu pour son franc-parler, a accordé il y a quelques mois, une interview à un média sénégalais. Très furieux, il a eu à dénoncer des manquements dans l'industrie musicale camerounaise et sur la gestion politique du Cameroun.

"La musique camerounaise a des problèmes sérieuses parce qu’elle n’est pas reconnue au Cameroun. Ce n’est pas comme ailleurs. Le Camerounais est complexé, il n’est pas fier de sa musique (…) au Cameroun on ne parle que football, on oublie que sans la musique on ne peut pas vivre", a déclaré Patit Pays au journaliste Cherry Diop.

A l'en croire les maux du Cameroun sont légion mais le domaine de la musique en paye plus de frais qu'il en'en faut. "Un pays qui n'a pas sa langue nationale, il faut parler celle venue d’ailleurs. Nous avons tous trahit Ahidjo, nous sommes en train de le payer et ce n’est pas fini... Nous sommes divisés. Je le vis au quotidien. Pour sortir de là, il faudra l'arrivée de Moïse pour nous sortir de la croisière".

Au-delà de ces déclarations fracassantes, il trouve que les problèmes que le Cameroun rencontre aujourd'hui sur les crises socio- politiques et les prévations des moeurs, sont la connaissance de la trahison du premier président de la république du Cameroun notamment Ahmadou Ahidjo, décédé et enterré à Dakar au Sénégal. Il a toujours préconisé le rétablissement de la mémoire pa

c'est la trahison de ahidjo qui est derrière la situation que vive chaque camerounais. Car à l'en croire, les conséquences de cette trahision, chaque Camerounais le vit.

Il faut le rappeler c'est le régime Biya qui est derrière l'exil de l'ex président pourchassé dans son pays pour des raisons politiques notamment un coup orchestré contre Paul Biya en 1984. Amhadou Ahidjo va fuir le Cameroun et s'installer à Dakar jusqu'à sa mort le 30 novembre 1989. Sa femme qui était restait à ses côtés, a aussi tiré sa révérence le 20 avril 2021. Petit Pays indique les Camerounais traînent ses malédictions de ces deux personnalités du Cameroun.

Source: www.camerounweb.com