2

Menace de mort : une artiste porte plainte contre Brenda Biya

Sat, 30 Oct 2021 Source: www.camerounweb.com

• Dencia veut en découdre avec Brenda Biya

• L’artiste a porté plainte contre Brenda Biya aux USA

• L’affaire devient compliquée



Brenda Biya est dans le viseur de la police américaine. L’artiste Dencia a porté plainte contre la fille du président de la République pour diffamation et menace de mort. En effet les deux jeunes dames ont eu ces échanges houleux sur les réseaux sociaux ces dernières heures.

Tout est parti des déclarations de Dencia selon lesquelles Brenda Biya ne serait pas belle comme les autres membres de sa famille. Elle a également révélé que la fille du président de la République a tenté te retaper son image en payant ses produits cosmétiques sans succès.

« Tes parents sont beaux, les enfants de ton père sont beaux, mais toi tu essaies mais tu ne ressembles à rien. On comprend ta frustration et ta haine envers le monde entier. Mais ce n’est pas tout le monde le problème c’est toi. Même la chirurgie ne peut pas t’aider. Mais essayes, on sait que tu ne peux pas payer donc on va cotiser », a lancé l’artiste.

Dans sa réponse, Brenda Biya a révélé que Dencia ne vend que des produits cosmétique de mauvaises qualités. Elle aurait par la suite déclaré que l’artiste était une trafiquante de drogue et son enrichissement provient de ses opérations mafieuses. Brenda Biya aurait enfin mis au défi Dencia de mettre pied au Cameroun.

Ce sont ces propos qui ont amené l’artiste à porter plainte contre la fille unique du président de la République.

« Si un jour Brenda Biya vous a causé du tort en racontant des mensonges sur vous ou en vous diffamant et cela vous a affecté émotionnellement ou physiquement, voici une occasion de prendre votre vengeance. J’ai déposé une plainte contre elle, n’ayez pas peur, vous ne serez pas exposés. J’ai engagé des avocats internationaux et vous n’aurez rien à payer… Elle n’a pas l’immunité diplomatique contre les poursuites civiles et criminelles raison pour laquelle elle s’est fait arrêter en septembre dernier en Suisse pour consommation de drogue. Aucun avocat n’a pu la libérer si ce n’est sa mère », relate-t-elle.

Source: www.camerounweb.com