0
Entertainment Mon, 18 Jul 2022

Pénurie d’essence : Emilia, Koah… Biya met les influenceuses camerounaises dans une sacrée position

• Le carburant se fait rare au Cameroun

• Il y a une pénurie qui désole beaucoup de personnes

• Les influenceuses ont un rôle à jouer



Depuis quelque temps, la pénurie de carburant fait parler les Camerounais. L’essence manque à la pompe. Les rares stations-services ouvertes le vendent cher, au grand dam des acheteurs obligés de trouver le produit pour faire démarrer leurs engins.

Cette situation que tout Camerounais veut voir évoluer dans le bon sens du terme, a été mis en lumière par l’enseignant et humoriste camerounais Tchebal Dafrik. A travers sa voix ou plutôt sa plume qu’il a laissé s’exprimer sur sa page Facebook, le « panafricaniste » appelle les influenceurs et influenceuses à jouer leur rôle.

« L’affaire du carburant. Chers gouvernants, qu'est-ce qui ne va pas ? S’il vous plaît, il faut communiquer. Il faut dire ce qui ne va pas à la population. Si on doit augmenter les prix, il faut nous préparer psychologiquement et même stratégiquement afin que ça nous permet de nous préparer dans nos affaires », a écrit Tchebal Dafrik.

Il ne s’est pas arrêté là : « Nous sommes fatigués des rumeurs. Dites aux influenceuses et influenceurs de nous dire ce qui se passe puisque ce sont des personnes très suivies. Ils ne sont pas comme nous. Un pays ne doit pas fonctionner avec les rumeurs. Où sont les ministres concernés ? Où sont les députés ? Où sont les directeurs des sociétés qui ont un lien avec le pétrole : SCDP, SNH, SONARA, CSPH ? La population a besoin de votre sortie. Merci ».

Autrement dit, Tchebal Dafrik, bien que de façon ironique, demande aux personnes qui influencent les Camerounais de communiquer sur la situation après avoir elles-mêmes été renseignées par le gouvernement de Paul Biya, assisté par le Secrétaire général de la présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh. Emilia Coco, Nathalie Koah, Blanche Bailly, Muriel Blanche... sont les plus suivies.

CONFIDENCE : jeune, Clap Style était une 'chaudasse' comme Christelle Atangana

Dorice Njamen est une entrepreneure camerounaise très connue dans le domaine de la mode et surtout de l’habillement. Clap Style (Dorice Njamen) a exprimé sa volonté de rencontrer Christelle Atangana alias "chocolat de mer", également connue comme Cynthia Fiangan. La femme d’affaires veut former la fille du moment, celle qui met en ligne ses propres sextapes et parties de jambes en l’air.

Depuis que Dorice Njamen a fait cette sortie, beaucoup de personnes la critiquent. De leur point de vue, la voie empruntée par Christelle Atangana n’est surtout pas à encourager car d’autres filles pourraient la suivre incessamment.

L’enseignant et humoriste Tchebal Dafrik est la dernière personne à avoir tiré les oreilles à Dorice Njamen pour son plan jugé luciférien. Le Camerounais n’a pas apprécié cette intervention de la designer qui met à mal le sens de pudeur.

Excusez-moi brave dame aux ciseaux d'or

J'ai toujours aimé et apprécié vos œuvres magnifiques. Chaque fois que vous avez eu les problèmes avec les stars clientes j'ai toujours pris votre côté car les entrepreneurs doivent être protégés. Vous êtes une grande femme de valeur, brave entrepreneur qui peut inspirer la jeunesse.

Honnêtement vous avez dérangé avec votre publication qui demande à entrer en contact avec cette jeune fille qui ne vous a rien demandé et qui est en train de traîner des foules d'abonnés derrière elle car elle veut être influenceuse comme ses grandes sœurs. Elle a même dit qu'elle veut être la meilleure actrice de films porno au Cameroun.

Questions : êtes-vous sûre que vous voulez vraiment l'aider ? Est-ce que ce n’est pas du buzz pour chercher les abonnés à votre page ? Ou alors vous voulez lui donner des gros clients ?

Dans ce pays il y'a des jeunes orphelins, les démunis, les sans-abris qui ont besoin de cette aide que vous proposez à une personne qui a tracé son chemin jusqu'à recruter les gars du digital pour gérer sa page.

Clap style ne descendez pas aussi bas il faut accepter que vous avez fait une erreur sauf si vous voulez me faire comprendre que les filles qui veulent se former en couture et qui n'ont pas de moyen doivent se filmer aussi nue et poster afin que vous leur offrez des formations gratuites.

Madame je suis aussi promoteur d'un centre de formation professionnelle aux métiers du bâtiment j'ai plein de jeunes filles et garçons dans mon centre qui apprennent les métiers mais qui n'ont pas 5 FCFA pour payer et quand tu vois leurs parents tu comprends la situation de la famille. Parfois nous sommes obligés de les aider pour qu'à la fin de la formation nous les embauchons pour récupérer progressivement l'investissement.

S’il vous plaît si vous avez la volonté d'aider les jeunes offrez à ceux qui ont vraiment besoin car dans la pratique d'un métier la vocation et la passion comptent au moins à 80% et je suis sûr que vous avez été passionnée par votre métier de styliste modéliste avant de vous lancer.


Dorice Njamen est avertie. Ce n'est pas la première personne qui l'interpelle pour la dissuader de ne pas aller au bout de sa manœuvre. Les observateurs les plus taquins avancent que Dorice Njamen ou Clap Style a connu une jeunesse aussi riche sexuellement en couleur. Cela explique le fait qu'elle se retrouve en Christelle Atangana et qu'elle veuille l'aider quitte à se faire insulter sur les réseaux sociaux.
Source: www.camerounweb.com