4

Porta Potty et vente de piment: quand Maalhox dénonçait Nathalie Koah et Coco Emilia

NATHALIE KOAH ET EMILIA COCO Camerounweb Nathalie Koah et Coco Emilia

Wed, 4 May 2022 Source: www.camerounweb.com

• Le scandale sexuel de Dubaï ne date pas d'aujourd'hui

• Au Cameroun, Maalhox fait partie de ces hommes qui dénonçaient le phénomène

• Depuis 2017, il a dénoncé plusieurs "influenceuses" sans les citer nommément


Ce n'est pas un secret pour personne que Maalhox a plusieurs fois critiqué certaines femmes camerounaises qui se donnaient l'image de femmes d'affaires mais qui selon lui "vendent le piment" que ce soit chez aux au Cameroun ou à Dubaï.

Même si subtilement il s'adressait à Coco Emilia et Nathalie Koah, le message est passé et les personnes intéressées ont même répondu à l'artiste, créant un clash par publications interposées sur leurs pages sociales.

Déjà en avril 2017, il sort la chanson "Un bon plantain", dans laquelle il fait des allusions à la morphologie des filles et leur habillement mini et sexy: «Quand une fille bouge comme ça qu’est ce qu’elle veut ?» et en chœur de répondre « Un Bon Plantain ». Dans la chanson, l’artiste affirme que si l’excès de plantain tuait, de nombreuses à l’instar de Nathalie Koah et de Coco Emilia seraient mortes à l’heure actuelle.

En décembre 2021, après l’ouverture de la nouvelle boutique de Nathalie Koah, l’artiste musicien camerounais Maahlox a fait un le post sur sa page Facebook.

"Une femme a perdu la vie ainsi que ses jumeaux devant un hôpital, personnes ne les a entendu parler. Le bébé d’une femme a été volé dans un hôpital public (quelques choses qui est même devenu banal aujourd’hui). Personne ne les a entendus. Les centaines de femmes dorment dans la brousse avec leur enfants à cause de la guerre aujourd’hui elles sont muette là-dessus. Bref sur les sujets qui concernent les «VRAIS FEMMES» en général on ne les entend jamais. Mais dès qu’on évoque des personnes au passée troubles avec des revenus injustifiés dont les noms sont toujours au cœur des scandales sexuel les plus sordides on les voit s’agiter de tous les côtés sur la toile avec des arguments débiles pour les défendre. Je pense qu’il y’a beaucoup de femme qui font partie du «SDP» mais elles même ne le savent pas. Elles sont souvent déguisées en femme au foyer calme à la maison. En femme d’affaire etc… mais sur la toile. Elles sont membres très influentes du SDP. La chanson «syndicat des pu…tes» arrive", a-t-il écrit.

Même si Nathalie Koah n’a pas été nommément citée dans le posting, tous les internautes sont d’avis que le message lui était adressé, car c’est elle qui a ouvert une boutique ces derniers jours.

L'artiste One Love s'est invité dans le clash entre Maalhox et Nathalie Koah. Dans une publication, il demande tout simplement à son confrère de garder ses leçons pour lui.

"Maahlox qui insulte Nathalie Koah et les autres filles là n'est pas lui même un exemple dans notre société. C'est grâce à ses chansons sur les 'fesses' et au 'Famla', pardon aux 'femmes là' qu'il a construit sa carrabote et son jacuzzi .

Je répètes Maahlox n'est pas un exemple de la société et donc, n'a aucune leçon à donner aux 'putes' car elles sont ses collègues", écrit One Love ce vendredi sur sa page Facebook.

"Vous faites même vos choses là parce que je ne suis plus là bas au Cameroun. Si j'étais là bas j'allais d'abord aller taper votre Maahlox là avec mes mains. Bref il est chanceux. Meubi ilang Nathalie Koah, Nadège Atangana, Biscuit de Mer, et toutes les autres 'pimenteuses' je vous soutiens", ajoute-il.

Source: www.camerounweb.com