0

'Quand vous surprenez vos chéris avec leurs ndjomba, ne bagarrez plus'

Video Archive
Sun, 12 Jun 2022 Source: www.camerounweb.com

• L’infidélité est devenue monnaie courante dans le monde

• Au Cameroun en particulier, les hommes sont réputés être des éternels insatisfaits

• Conseil aux femmes cocufiées



Les femmes trompées, les hommes trompeurs, les femmes prises sur les faits en train de commettre l’adultère, il y a tellement de ces cas au Cameroun. Généralement, lorsque la vérité éclate, le choc est si fort que le mari trompé ou la femme cocufiée veut en découdre avec la maîtresse ou l’amant.

Cette manière de réagir, qui entraîne souvent des affrontements dangereux, des blessures mortelles, voire des décès, est dépassée. La chanteuse camerounaise, spécialiste du Bikutsi, Bella Mani donne un conseil aux femmes trompées par leur mari.

« Mes sœurs chéries s’il vous plaît, ne faites plus jamais ça. Quand vous surprenez vos chéris avec leurs ndjomba, ne bagarrez plus, ni avec la fille, ni avec votre chéri. Excusez-vous d'avoir dérangé. Sortez et rentrez tranquillement à la maison. Si ça s'est passé à la maison, allez tranquillement vous assoir devant la télé. Prenez un verre de vin, mettez un film et détendez-vous au calme... La suite se dessinera seule. C'est tout », a écrit Bella Mani sur sa page Facebook.

Vidéo : Mani Bella montre ses fesses devant la caméra

La chanteuse camerounaise Bella Mani est le "maire de Facebook". Ce surnom, elle le doit à l’intensité de ses publications sur le réseau social mentionné. Dimanche le 15 mai 2022, la spécialiste du Bikutsi est encore apparue. Dans une vidéo publiée par elle-même, Bella Mani danse sur une musique, face à la caméra premièrement, puis dos à celle-ci dans un second temps.

L’artiste a accompagné la vidéo de quelques mots : « Mama na popotina. Oorr. Les connaisseurs connaissent ». Très friands de ces gestes de hanches, les internautes ont commenté : « J'aime trop ta bonne humeur hein ma'a. Faut continuer ainsi même comme tu es toujours dans tes une place là […] La mère là plus immature que je n'ai jamais vue. Merci de toujours nous donner le sourire ».

Source: www.camerounweb.com