3

Sérail: furieux, 'Dynastie le Tigre' écrit à Brenda Biya et lui fait des remontrances

Video Archive
Tue, 9 Nov 2021 Source: www.camerounweb.com

• Brenda Biya annonce sa rupture avec ses parents

• "Dynastie le Tigre" ne partage pas la position de Brenda Biya

• L'intégralité de la réaction de "Dynastie le Tigre"


La dernière sortie de la première fille du Cameroun depuis sa chambre de l'Hôtel Intercontinental de Genève passe mal au sein de l'opinion publique camerounaise et suscite beaucoup de réactions chez les internautes.

En effet, dans un message adressé à ses parents (Paul et Chantal Biya) et publié sur les réseaux sociaux, Brenda Biya déclare renier ces derniers qui, selon elle, ne lui démontrent pas leur amour.

"Je n'ai pas de parents. Dès le départ, ils ont été absents, ils ne m'ont jamais élevé, ils ne m'ont jamais donné d'amour comme un véritable enfant. Tout va bien tant que tu es à leur portée. Tout ce qui les intéresse c'est leur image.", a écrit Brenda Biya dans son message.

En réaction à cette sortie, l'artiste camerounais de la chanson "Dynastie le Tigre" exprime sa déception et contredit cette dernière. Il estime que Brenda Biya, contrairement à ses affirmations, est l'enfant le plus aimé du couple présidentiel. Il en veut pour preuve les déclarations de la première Dame Chantal Biya.

"Dans la bouche de ta mère après Dieu c'est BRENDA ... je sais de quoi je parle...

Tes parents t'aiment trop même jusqu'à c'est plus bon

Je dirais même que t'es l'enfant préféré...", confie l'artiste.

"Dynastie le Tigre" profite de cette occasion pour remonter les bretelles à la première fille de Cameroun. L'auteur du titre "Joue-moi Le Mendjang" lui demande de n'arrêter d'exposer sa famille dans ses posts sur les réseaux sociaux.

La rédaction de CamerounWeb vous propose, ci-dessous, l'intégralité de la réaction de "Dynastie le Tigre".

"Bébé bree tu as dit ce que je lis là ?

Si oui c'est pas vrai.

Dans la bouche de ta mère après Dieu c'est BRENDA ... je sais de quoi je parle...

Tes parents t'aiment trop même jusqu'à c'est plus bon

Je dirais même que t'es l'enfant préféré...

Fais tes caprices mais n'expose pas ta famille car c'est te fragiliser toi-même.

Les adversaires et ennemis de tes parents s'en occupent déjà très bien et normalement.

Pleins de jeunes filles de 13 ans... Se prostituent au Cameroun seulement pour nourrir leurs familles (parfois même papa et maman inclus)

Mais toi dès que tu fais "inyaaaah" ta mater est déjà là (mère poule...)

Pense à ton futur quand papa et maman ne seront plus là.

Conseil d'un orphelin qui avait un papa "argent "

Brenda réveil toi mon BB hein ? Tu vois ça comment ?

NB: je sais que tu veux vivre libre comme toute les jeunes filles de ton âge c'est bien de réclamer ta liberté mais vu ton statut, tu devrais rester dans le juste milieu, te battre pour ta liberté sans exposé ta propre famille.

N'exagère pas mon BB.

Si tu veux barre moi je vais chercher une femme white ici à Mbeng la gachere les touches même d'abord très mal et elles aiment les blacks parce qu’on a du matériel.

Bye BB Bree chou

Que ceux qui sont fière de voir cette jeune dame exposé sa famille, exposez aussi les leurs pour que je sache que c'est bon.

Nb : la famille est sacrée et certains donneront tout pour en avoir une..."

Cercle des Stars du 237




SEQUESTREE, BRENDA BIYA CRIE AU SECOURS: 'JE DOIS MOURIR AVANT QUE QUELQU'UN NE FASSE QUELQUE CHOSE ?'

C'est un nouveau scandale qui vient noircir l'image de la famille présidentielle camerounaise.

Dans un message vidéo, devenu viral sur les réseaux sociaux, la première fille du Cameroun déclare être séquestrée dans une chambre de l'hôtel International de Genève.

Décrivant sa situation, Brenda Biya confie qu'elle est bloquée dans sa chambre d'hôtel et qu'elle ne peut se rendre aux urgences pour se fait consulter.

"Je n'ai pas le droit de sortir d'un hôtel pour aller aux urgences. Moi je suis séquestrée dans un hôtel. Ils font ça à leurs autres dossiers ?... des gardes du corps essaient de me menacer de me maîtriser tout ça parce que je veux aller aux urgences.", s'exclame-t-elle.

Dépassée par "l'enfer" qu'on lui fait subir, Brenda Biya estime que la dictature est partout.

"Je dois mourir avant que quelqu'une ne fasse quelque chose. La dictature c'est partout, même à Genève. Je ne sais pas combien de millions ou de milliards ont leur a donné pour laisser quelqu'un crever. J'ai failli mourir dans cet hôtel en faisant une crise d'asthme", confie-t-elle.

Source: www.camerounweb.com