0
Entertainment Wed, 30 Sep 2015

Sanzy Viany représente le Cameroun aux Prix Découvertes RFI 2015

La nouvelle est tombée il y a tout juste quelques heures et le Cameroun tout entier s’en réjouit véritablement. Cinq ans après sa toute première participation à ce concours, la belle Sanzy Viany retente ainsi sa chance, et nous rassure qu’elle donnera tout ce qu’elle pourra pour le remporter.

« Gloire à Dieu, ma joie est indescriptible ! » ; c’est en ces mots que nous ouvre les portes de sa demeure familiale, l’artiste Sanzy Viany, très joviale suite à la confirmation de sa candidature retenue en tant que finaliste des Prix Découvertes Rfi 2015. Déjà en 2010, cette voix camerounaise à la particularité et au talent saisissants y imposait ses marques, avec des titres de son tout premier album AKOUMA.

Malheureusement, elle ne figurera pas parmi les finalistes. Les années qui suivront, elle ne passera même plus les fameuses étapes de sélections ; pas grave ! La jeune intrépide et espiègle est plus déterminée que jamais. Cette année 2015, près d’un an après la sortie de son deuxième album « OSSU », Sanzy Viany revient dans la course.

Deux titres à savoir « Ossu » et « Sitima » dudit album retiennent alors l’attention du jury. Après plusieurs semaines d’attentes, le verdict est enfin tombé. La belle figure parmi les finalistes et devrait se préparer à affronter les artistes d’autres contrées africaines, d’où son appel à l’endroit des siens : « Nous sommes actuellement dans une phase où les votes sur internet comptent énormément, alors j’invite tous les camerounais et ceux de la diaspora à voter massivement pour moi.

La suite de mon aventure dépend de vous », avant d’ajouter : « Mes musiciens et moi allons nous préparer à fond ». Parole de guerrière à ne surtout pas prendre à la légère, au regard de sa rage et son envie inexpugnable de réussir.

Avec l’humilité qu’on lui connait, Sanzy Viany n’oublie pas ses compatriotes qui n’ont pas eu autant de chance qu’elle cette année ; pour elle, ils restent une force sur laquelle le pays puisse compter à travers elle : « Je sais ce que c’est que de ne pas faire partie de l’aventure Prix Découvertes Rfi, voilà pourquoi je dis à tous mes confrères et consœurs camerounais qui n’ont pas été retenus, s’il vous plait, ne baissez pas les bras ; moi-même après 2010 j’ai essayé plusieurs fois mais je n’arrivais plus à être retenue.

Aujourd’hui il s’agit de la Patrie, c’est une affaire du VERT-ROUGE-JAUNE ; c’est le moment de vous rallier à moi ainsi que vos fans, afin qu’ensemble nous remportions ce concours ».

Source: Culturebene.com