4

Scène embarrassante, Nathalie Koah citée

Video Archive
Tue, 26 Jul 2022 Source: www.camerounweb.com

• C’est une situation très gênante

• Une personne filmée en cachette

• Elle « ressemble à Nathalie Koah »



Plus rien n’échappe aux caméras des smartphones. L’intimité est devenue une chose très rare avec l’apparition des Technologies de l’information et de la Communication (TIC) ainsi que les réseaux sociaux capables de relayer les images et des informations en un temps record. Le monde est devenu un village planétaire, sans aucun doute.

Une personne de sexe féminin l’a appris à ses dépens. Mardi le 26 juillet 2022 sur le réseau social Telegram, une vidéo a commencé par faire jaser tout le monde. Il s’agit de la jeune dame, retranchée tranquillement quelque part, en train de gratter avec plaisir son corps.

« Quelle ridiculité. Elle se croyait à l’abri de tous les regards, malheureusement pour elle. Pourquoi ne pas aller simplement se gratter à la maison. Mais elle ressemble étrangement à Nathalie Koah. Vous êtes sûrs que ce n’est pas elle ? », a demandé un membre du canal dans lequel la vidéo a été publiée, suivies des mentions "J’aime" et des émoticônes de moquerie.

« Tout bien réfléchi, oui, c’est possible. Elle a la même forme et la même taille que notre star Nathalie Koah. La fille-ci c’est Nathalie Koah les gars », enchaîne une autre personne qui a également vu les images.

Ce que le sosie de Nathalie Koah ignorait, c’est qu’elle était filmée par une caméra un peu plus haute par rapport à sa position qui enregistrait tous ses faits et gestes. Après avoir gratter le corps, surtout les parties intimes, elle a rapproché ses doigts du nez et les a reniflés avant de les replonger là où elle les a retirés.

Une chose est sûre, le public est très taquin vis-à-vis de l’influenceuse et entrepreneure camerounaise Nathalie Koah, connu pour sa relation avec le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Samuel Eto'o Fils.

Les internautes lui reprochent ainsi qu’à d’autres influenceuses notoires d’avoir "instaurer" la prostitution au Cameroun et fait des jeunes filles (comme Christelle Atangana Biloa alias Cynthia Fiangan, Clémence Bikaï, etc.) ce qu’elles sont aujourd’hui.

Source: www.camerounweb.com