0

Sorcellerie: un Bamiléké explique comment des gens ont été tués avec le 'Dium'

Dium Un initié en pays Bamiléké effectuant des rituels

Mon, 16 Jan 2023 Source: www.camerounweb.com

Dans les puissances mystiques et pratiques de sorcellerie au Cameroun et en Afrique centrale en particulier, il y a ce que l'on appelle en pays Bamiléké, le "Dium". D'après les explications "Je suis Bamiléké", le Dium est un pouvoir souvent utilisé pour "sucer le sang des autres".



"C'est un état héréditaire mais qui s'acquiert aussi par initiation. II y a des gens qui utilisent ce pouvoir pour nuire, en particulier pour "sucer le sang des autres.

Aussi, les spécialistes du Ku'ngang utilisent-ils les mêmes armes pour les combattre. Le pouvoir occulte que possède le DIUM est appelé Tium : c'est une sorte d'énergie mystique et redoutable, connue de diverses manières dans beaucoup de sociétés de l'Afrique Noire.

II est matérialisé au niveau d'un organe spécifique dont on vérifie l'existence après la mort par des autopsies rituelles. Le Tium est connu sous plusieurs appellations au Grassland.

II apparait sous les termes familiers, pour les

langues Basaa, Ewondo et Douala, de hu, évu, èwasu.

L'individu qui est habité par ce pouvoir, à la nuit tombante, "mange" ses victimes ou suce leur sang, enfin peut causer la mort. II y a un rapport entre le Tium et le hibou.

Lorsqu'il est héréditaire, le Tium peut être bon ou mauvais selon son utilisation ; il est acquis en ligne maternelle".

Source: www.camerounweb.com