0

Tabou : ils découvrent qu'ils sont frère et sœur après 14 ans de relation et 02 enfants

Couple   Soeur Inceste

Sun, 8 Jan 2023 Source: www.camerounweb.com

C’est encore une de ces histoires d’inceste (relations sexuelles entre individus parentés dont le mariage est interdit) qui secouent le net.

Les deux (02) personnes filaient pourtant le bel amour depuis des années sans savoir qu’ils étaient issus d’une même famille, mieux d’un même parent.

Comment cela a-t-il bien pu arriver ? N’existe-t-il plus au moins un des parents ou un membre de la famille pour les alerter depuis le début ?

N’ont-ils pas eux-mêmes soupçonné une quelconque proximité familiale ? Les deux (02) personnes n’ont-elles jamais demandé à connaître leur provenance ou à savoir de qui étaient-elles nées ? Leur a-t-on menti ?

Ce sont autant de questions – et encore que la liste n’est pas exhaustive – qu’on pourrait se posait à l’écoute de cette histoire qui a facilement le mérite de laisser tout le monde bouche béante.

Dr Carole Modestine Yonzou Tchatchouang alias la fille de la République, grande fanatique du président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) Samuel Eto'o Fils, en parle sur sa page Facebook.

La Camerounaise a aussi eu vent de l’histoire qu’elle partage avec ses compatriotes en prenant soin de préciser qu’elle n’a pas vérifié si l’information était vraie ou pas.

« Vu sur le net. Un couple américain découvre qu'ils sont frère et sœur après plus de dix (10) ans de mariage et deux (02) enfants ensemble », écrit Dr Carole Modestine Yonzou Tchatchouang.

« Dans une vidéo publiée sur TikTok, ce jeune couple a fait la grande annonce du lien qui les unit. Monsieur et madame ont découvert qu'ils sont en réalité frère et sœur », lit-on.

Quelle étrange histoire : « Une découverte qui survient après quatorze (14) ans de relation et après avoir donné naissance à deux (02) enfants ».

Face à cette situation complexe, « le couple ne sachant pas quoi faire, s'est rendu sur les réseaux pour s'enquérir de l'expérience et des avis des autres ».

Source: www.camerounweb.com