0

‘Voici comment une forme de bombasse, sans chirurgie’

La Forme De Bombasse Ivana Chef d'état

Thu, 4 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

L’influenceuse camerounaise Ivana Chef d'état crée une nouvelle polémique et choque la toile. En effet, celle qui se fait appeler Ivana chef d'état - Maitre Spirituel dit avoir la recette pour avoir une forme de bombasse sans passer par la chirurgie.

« Bonjour. Aujourd’hui la leçon est intense ! Pendant que les autres perdent du poids ou essaient d’en perdre , toi tu as plutôt besoin de prendre des kg a des endroits précis en peu de temps sans chirurgie ???Intime Imperial a le secret pour vous avec les gélules SUPER BOMBASSE En tout cas je suis au bureau je reçois. Pour s’enregistrer il faut appeler mon unique numéro personnel au (numéro)», a-t-elle publié sur ses comptes sociaux.

Pour accompagner cette publicité qui met la toile en ébullition, elle a pris une posture de professeure. En effet, elle a fiat l’annonce sur un tableau devant lequel elle a posé.

Les commentaires vont dans tous les sens. Il y en a qui se disent choqué par ce genre de publications alors que d’autres s’en délecte.



Victoire du jeune tapissier sur Ivana Chef d'état



L'affaire faisait grand bruit depuis quelques jours. Un jeune tapissier accuse Ivana Chef d'état d'avoir refusé de lui payer une facture dûe après des travaux réalisés.

Le maître spirituel qui affirme avoir le soutien de plusieurs autorités camerounaises, doit de l'argent au jeune Mbenmou Moïse, tapissier camerounais. L'affaire est allé plus loin même avec des convocations adressées au tapissier.

Mbenmou Moise a été invité à comparaître à l’état-major deuxième région de gendarmerie ce lundi 1er août 2022.

Selon les faits, le jeune tapissier a fabriqué des meubles pour Ivana chef d'Etat. Cette dernière refuse de lui verser ses 600 000 francs CFA restants et le fait convoquer par un colonel.

« Si ce jeune débrouillard qui te réclame son argent passe une seule nuit en cellule à Bonanjo, tu me sentiras te passer dessus », avait écrit le lanceur d’alerte Camerounais Nzui Manto.

Au finish, Ivana Chef d'état semble revenir au bon sens. « Le jeune menuisier qui réclamait son argent à Ivana Chef d'état a été libéré de Bonanjo où il était depuis ce matin » a écrit Nzui Manto, ce lundi nuit.

« Il y'a de cela quelques minutes encore les proches de ce jeune menuisier m'annonçaient que ce dernier a été retenu dans une cellule à Bonanjo. Fort de cette information je vais effectuer une sortie avant de la supprimer quelques instants plus tard lorsque l'intéressé me contactera pour m'annoncer sa mise en liberté. Il affirme également que Ivana Chef d'état lui a promis de lui régler la situation », raconte Nzui Manto.

« Je félicite Ivana pour ce geste de grandeur et de bon sens. C'était mon dernier mot sur cette affaire », a ajouté le lanceur d'alertes.

IL FABRIQUE DES MEUBLES POUR UNE CERTAINE IVANA CHEF D'ÉTAT QUI REFUSE DE LUI VERSER SES 600 000 FCFA ET LE FAIT CONVOQUER PAR UN COLONEL

« S’il vous plaît mon grand, je sollicite votre aide. A travers votre page, je souhaite que vous dénonciez une injustice que je vis actuellement. Grand, je suis un jeune, j'exerce le métier de tapisserie. Mes problèmes ont commencé quand j'ai gagné un marché chez la soit disant marabout de Facebook appeler Ivana chef d'État maître spirituel.

J’ai fait la rencontre de cette dame ici à Douala Bonamoussadi commissariat 12ème. Pour un premier contact, elle m'avait confié de faire les chaises de son snack appeler Bangalux et Nyassmoi. Tout s'était bien passé et comme j'ai fait un bon travail elle a décidé de me garder comme son tapissier.

Plus tard, elle m'a confié un second travail dans ces nouveaux locaux situés à Bonamoussadi Rond-point lauréat ou j'ai fait un devis qui s'élevait à 2 600 000 francs. Elle a validé mon devis. Le travail consistait a fabriqué 17 fauteuils et 11 chaises trône Luis 14 et 02 salons de 05 places chacune.

Donc après ceux-là, nous avons signé les engagements de travail. Pour un premier temps, elle m'a fait une avance de 1 000 000 de francs et dans l'engagement, c'était dit que je dois livrer le travail en 21 jours en 03 phase.

J'ai livré la première phase ensuite j'ai livré la deuxième phase normalement sans percevoir 01 francs alors que le contrat dit qu'elle devait me verser une somme de 6000 00 francs, chose qu’elle a fait avec un retard énorme et du coup je me suis retrouvé en retard pour livrer la troisième et dernière phase.

Mais malgré ça, j'ai pu livrer tout son travail normalement mais après livraison complète, je me retrouve jusqu'au jour d'aujourd'hui, ça fait déjà 02 mois jour pour jour que je n’ai pas perçu mon reste d'argent et quand je me rends dans ses locaux, c'est elle qui me donne mon argent en compte-goutte (100 000 francs × 4) chose que je n’ai pas refusé malgré les insultes.

Depuis 02 semaines, elle a décidé que je sois plus accessible dans ces locaux et mon numéro elle a bloqué et elle est partie porter plainte, je ne sais pourquoi. J’ai une convocation avec moi venant d'un colonel de Bonanjo, moi tous ce que je réclame, c'est mon argent et rien d'autre ».

Source: www.camerounweb.com