0
Tabloid News Tue, 5 Oct 2021

Yaoundé : un faux Gendarme dans les mailles de la gendarmerie

• Il a été interpellé en possession de plusieurs effets militaires

• Il venait de commettre un forfait dans la zone de Select Etoa-Meki

• Il devrait être présenté au procureur dans les prochaines heures



Fin de parcours pour un individu qui se faisait passer pour un homme en uniforme. Pourtant, il est tout le contraire de ce qu’il prétendait être. Il a été mis hors d’état de nuire par les Gendarmerie de Yaoundé. Il n’a pu échapper aux vrais Gendarmes.

C’est un véritable malfrat que la gendarmerie vient d’arrêter en possession d’un couteau et de plusieurs effets militaires. Ce sont les éléments de la Brigade de Gendarmerie de Nlongkak, un quartier de Yaoundé au Cameroun qui ont réussi à mettre la main sur cet individu très dangereux. À en croire la gendarmerie, son mode opératoire était bien particulier. Celui-ci consistait à arracher des sacs et autres objets de valeur aux personnes qu’il croisait en bordure de route.

Il a été arrêté sur le terrain de l’action. Après avoir agressé une dame dans sa zone d’intervention au lieu-dit Select Etoa-Meki dans la nuit du 03 au 04 octobre 2021 passé vers 23 heures, il a réussi à arracher un sac aux mains de sa victime. Seulement, il n’a pu aller loin dans son entreprise délictuelle cette nuit-là. Il a été simplement rattrapé à quelques mètres du lieu de son forfait, avec l’aide de la population, « cet individu âgé de 36 ans a été retrouvé en possession d’un couteau et de plusieurs effets militaires ; notamment des cache-nez de l’Armée de Terre et de la Gendarmerie Nationale, une ceinture et une carte professionnelle de Gendarmerie. L’infortuné a été conduit à ladite Brigade de Gendarmerie où une enquête est ouverte », relate la Gendarmerie nationale sur sa page Facebook ce mardi 5 octobre 2021.

Ce dernier devra répondre de ses actes devant la justice. Il revient à la population de redoubler de vigilance et de collaborer davantage avec les forces de l’ordre pour mettre hors d’état de nuire ces individus dangereux.
Source: www.camerounweb.com