0

Affaire Nganang: voici les scénarios envisageables pour l’écrivain

Patrice Nganang Battre Patrice NGANANG avait été arrêté pour avoir proférer des menaces de mort contre Biya sur facebook

Thu, 14 Dec 2017 Source: www.camerounweb.com

Arrêté le 6 décembre dernier à l’aéroport de Douala, l’écrivain Camerounais Patrice Nganang devrait être présenté au procureur près le tribunal de Première Instance de Yaoundé ce jeudi.

Selon une analyse du journaliste et activiste web Boris Bertolt, parmi tous les scénarios possibles qu’on peut envisager dans le cadre de cette affaire, celui d’un déferrement de l’écrivain en prison n’est pas à exclure.

Ci-dessous l’intégralité de la publication de Boris Bertolt :

Le pouvoir au Cameroun est sadique, vicieux et criminel. Après le récit des événements de ce soir par le conseil de Patrice Nganang qui a passé la nuit cette fois au commissariat central N1 pour attendre être présenté auprès du procureur du tribunal de Première instance ce jeudi, il est évident que le pouvoir de Yaoundé joue à un jeu d’autre et testé le rapport de force ..!!!

Deux scénarios sont possibles. Premier scénario: les charges sont requalifies et il est expulsé soit il est déféré. Le dernier scénario est assez intéressant parce qu’il obéit au caractère pervers du régime.

Ce deuxième scénario peut se décrire comme suit: Nganang reviendra dans les cellules du parquet d'où il trimera jusqu'en début de soirée avant qu'on ne le présente devant un juge d'instruction qui aura été désigné par MEKA ,le procureur général et chargé des règlements de comptes pour le compte d'Esso Laurent, proche de Foane Akame et Edgard Alain Mebe Ngo’o.

Il est fort probable que le juge d'instruction qui recevra Nganang soit le jeune juge BIAS JOEL ALBERT. Réputé corrompu, il est celui chez qui tous les dossiers sales du Tribunal de Première Instance de Yaoundé atterrissent. On pourrait aussi utiliser pour la circonstance le juge Fentchou Bouopda ou la Juge Owoutou Josiane.

Souvenez-vous dans l'affaire David Eboutou et Patrick Sapack,ils avaient exactement fait le même tour que fait Nganang aujourd'hui depuis la DRPJ pour le Tribunal de Grande Instance avant d'être renvoyé cette fois-là au commissariat central N1 pour revenir le lendemain être présentés devant le procureur du tribunal de première instance qui les enverra devant le chargé de mission Joel Albert Bias qui les avaient simplement remis des mandats de dépôts pour Kondengui.

Le scénario pourrait être parfaitement le même si l’aile radicale du pouvoir ne juge pas le colis Nganang assez encombrant et trouve un subterfuge pour ne pas perdre la face.

De toutes les manières, c’est mal connaître Nganang. Comme le témoigne ses déclarations, il n’a aucun problème à être jeté à Nkondengui. Pour lui Yaoundé est le point focal sur lequel toute la colère devrait se concentrer. Car c’est à Yaoundé que le “ tyran Biya” selon ses termes qui d’après lui “ prendra la fuite” habite. D’ailleurs Les Échos médiatiques depuis son arrestation montrent très bien que sa stratégie fonctionne à merveille.

Auteur: www.camerounweb.com
Related Articles: