0

Can féminine 2016: ici, c’est Mfandena

Stade De Mfandema CAN Féminin 2016: Cameroun Vs Ghana

Thu, 1 Dec 2016 Source: cameroon-tribune.cm

La présence massive des supporters au stade omnisports de Yaoundé depuis le début de la CAN en fait d’ores et déjà un succès populaire inédit.

Inédit. Spectaculaire. Incroyable... Difficile de reprendre la litanie de superlatifs entendus, le 29 novembre dernier, lors de la demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations Cameroun-Ghana.

Et ce n’est pas seulement la victoire des Lionnes indomptables qui suscitait ces appréciations. Mais aussi, l’affluence record dans un stade Omnisports de Yaoundé complètement submergé.

« De mémoire de fan, je n’ai jamais vu ça, surtout pour un match de football féminin. Et même chez les hommes, ça doit remonter à des lustres, ce genre de mobilisation », commente un supporter. L’engouement autour de la sélection nationale féminine de football est sans pareil. Et personne ne l’aurait prédit il y a cinq ans.

Les quelques 40 000 places du stade Ahmadou Ahidjo se sont révélés insuffisantes pour accueillir la marée humaine présente aux alentours. Les plus chanceux ont pu se trouver des places de fortune, sur les marches, entre les tribunes ou simplement debout.

Les « poisseux », des milliers aussi à l’extérieur, ont finalement pris d’assaut les bars environnants, malgré le fait qu’ils avaient des tickets. Une situation qui aurait pu être préjudiciable au Cameroun, puisque la Confédération africaine de football se montre intransigeante sur les mesures de sécurité.

Il est également clair que quelque chose n’a pas fonctionné puisqu’on s’est retrouvé avec plus de billets que de places assises.

Mais au-delà de ces considérations, on ne peut passer sous silence la nouvelle dimension prise par le football féminin à l’occasion de cette CAN, visiblement victime de son succès.

Tout en soulignant le contraste avec un stade de Limbé moins impliqué. Même Yussif Basigi, le sélectionneur du Ghana, l’a reconnu : « Je ne suis pas sûr qu’au Gabon en janvier prochain, nous verrons un public aussi important pour la CAN masculine ».

Au bas mot, ils étaient plus de 45 000 spectateurs mardi dernier. Un record pour une CAN féminine. En comparaison, lors du dernier Mondial féminin au Canada en 2015, la moyenne était de 26 000 alors que le match le plus couru, le quart de finale Canada-Angleterre, a attiré près de 54 000 personnes.

Pour rester dans les comparaisons, les Bleus de France ont réuni près de 25 000 spectateurs en juin 2016, lors d’un match des éliminatoires de l’Euro 2017. Un record pour cette équipe.

La satisfaction, c’est que cette mobilisation ne se limite pas aux rencontres des Lionnes indomptables, même si elles ne sont pas de même ampleur. Les Camerounais ont retrouvé le plaisir d’aller au stade. Ils goûtent à nouveau cette adrénaline qui monte, à ces frissons qui vous donnent la chair de poule au moment de l’exécution de l’hymne national.

Demandez à ceux qui remplissent les gradins depuis le début de la CAN. Et dire que ce n’était que la demi-finale…

Source: cameroon-tribune.cm
Related Articles: