1

'Nourane Foster est tombé dans un piège': Pierre Nka accuse plutôt France 24

Nourane Foster Photo Camerounweb Nourane Foster

Sun, 14 Aug 2022 Source: Pierre Nka

Dans une sortie sur Médiatude, le patron du journal SENS POLITIQUE, Pierre Nka déclare ne pas voir la polémique autour des boissons éclaircissantes de Nourane Foster avec le même angle que ceux de ses nombreux confrères qui accusent la député. Pour le journaliste, Nourane est tombée dans un piège qui lui a été tendu.

---



"Le reportage de France 24 ressemble très peu à l'Information. Tant du côté des personnes impliquées que du rendu du commentateur. Je préfère ne pas dire plus.

C'est de la communication qui a mal tournée. La preuve, la DG promotrice de produits est bien dans une posture publicitaire. Elle parle pour vanter ses produits devant la caméra. Elle est le centre de ce papier. Une curiosité au regard de l'ampleur du phénomène.

Après son enregistrement, elle perd le contrôle. Le commentateur devient moraliste et cherche à habiller ses dires par un expert. Le produit est disponible depuis des semaines.

Quel était le prétexte de ce traitement si ce n'est de la communication intéressée. Parce que le commentateur ne fait pas référence à la procédure... Il se focalise sur une dame, pourtant depuis des décennies le phénomène prend de l'ampleur.

On vous dira qu'en 2020 près de 45% de la population majeure était touché par le phénomène du Njansang.

Nourane Foster est tombée dans le piège de cette chaine de TV à forte audience internationale dont la mission n'est pas exclusivement portée vers l'Information journalistique.

Des sens peuvent être donnés à partir de la coïncidence avec la lettre du Minsanté adressée à Nourane Foster le 9 août, et curieusement France 24 diffuse son reportage ce même 9 août. C'est curieux tout de même. Surtout que le même ministre avait administré d'autres courriers à d'autres acteurs(…).

Je vais analyser dans une vidéo, le contenu médiatique produit sur le Njansang et célébré depuis le 9 août au Cameroun. La solidarité des hommes de médias pour la mauvaise pratique du métier aura une fin. Même minoritaire. Mais la majorité n'a pas toujours la vérité."

Auteur: Pierre Nka