0

Un membre de la COCAN 2019 dévoile un nouveau complot contre le Cameroun

Ahmad Ahmad Ahmad La CAN pourrait être retiré au Cameroun au profit du Maroc

Mon, 27 Nov 2017 Source: Félix Zogo

Alors qu’on croyait définitivement dissipées les soupçons d’une probable retrait de la CAN 2019 au Cameroun par la CAF, c’est le chargé de communication du COCAN Félix Zogo qui remet le sujet au gout du jour.

Dans un poste sur son compte facebook, l’inspecteur général au ministère de la communication révèle que la prochaine mission d’inspection du cabinet Roland Berger pourrait déboucher sur un plan de retrait de la CAN au Cameroun au profit du Maroc.

Ci-dessous l’intégralité de sa publication:

« Qui est le cabinet Roland Berger ? »

Le consultant sur lequel la CAF a porté son choix pour mener les visites d'inspections sur le Cameroun dans le cadre des préparatifs de la CAN CAMEROUN 2019 est un cabinet de réputation internationale créé il y a un demi-siècle.

Il intervient en conseil stratégique auprès de nombreuses multinationales et des organisations à but non lucratif à travers le monde dans des domaines aussi variés que les problématiques de gestion l' l'alignement stratégique, l'introduction de nouveaux modèles organisationnels, les stratégies d’implémentation opératoires, les systèmes d’information. Mais c'est la première fois qu'il va exercer ses compétences dans le monde du sport et du football en particulier. En 2017, le groupe emploie 2400 consultants.

En 2012, il a généré un chiffre d'affaires de 900 millions d'euros. Ce cabinet est organisé sur le modèle d'un partenariat indépendant, possédé par ses 220 associés. Il s'agit donc d'un cabinet dont la réputation et l'expertise en matière d'audit ne sauraient souffrir d'aucune suspicion. Mais ce que nous suspectons et avec raison, c'est l'usage qu'Ahmad pourrait faire des conclusions et des recommandations qui lui seront servies par le cabinet, pressé qu'il est par ses amis marocains à qui il doit son élection, elle-même obtenue à grand renfort de financements occultes au bénéfice de plus d'une trentaine de fédérations africaines, et qui lui assurent jusqu'à ce jour vie et pitance; ce à quoi il faut ajouter la haine viscérale qu'il voue au Cameroun à travers "le fantôme" de son prédécesseur qui ne cesse de le hanter.

Le Maroc veut absolument organiser le CAN 2019 - ce n'est un secret pour personne - pour en faire un argument de poids dans son dossier de candidature pour la coupe du monde 2026 et pour laquelle la FIFA se prononcera trois semaines seulement après la CAN 2019. Le Maroc en veut également à Issa Hayatou pour le retrait de la CAN 2015 alors que la Fédération marocaine demandait un report pour cause d'Ebola.

Quoi de plus excitant pour la Fédération marocaine de rendre aujourd'hui la monnaie à Hayatou et au Cameroun ! Avec à la clé une victoire pour l'organisation du mondial 2026. Notre appel à la vigilance ne s'adresse donc pas seulement aux Camerounais. Il interpelle surtout les dirigeants du cabinet Roland Berger, dont les rapports ne pourraient servir que de faire-valoir aux desseins ourdi spar Ahmad et son mentor-bienfaiteur Fouzi Lekja, le Président de la Fédération Marocaine de Football.

A ce sujet, je suggèrerais à M. Charles Edouard BOUEE, le CEO de Roland Berger de discuter avec Price Water des véritables raisons de son désistement survenu à la dernière minute, alors que ledit cabinet avait déjà été missionné par la CAF sur ce même objet, à savoir l'inspection des préparatifs de la CAN 2019 par le Cameroun”.

Source: Félix Zogo
Related Articles: