0

500 000 FCFA pour se faire opérer de l'obésité à l’Hôpital de référence de Sangmelima

Operation 3 Chirugie

Wed, 19 Jan 2022 Source: www.camerounweb.com

Une campagne est organisée par des médecins

Elle va du 21 au 25 février prochain

Des consultations sont menées

Les cas d’obésité sont de plus en plus récurrents au Cameroun. Selon les données officielles, 15% de la population camerounaise souffre de l’obésité. L’hôpital de référence de Sangmelima conscient de cette montée des chiffres veut cependant atténuer le problème. Ainsi, du 21 au 25 février prochain, en collaboration avec les Médicins venus de Belgique et de la Faculté de médecine de l'Université de Douala, l'hôpital de référence de Sangmelima organise une campagne d'interventions mini invasives bariatriques, mais aussi celles chirurgicales telles les sleeves gastrectomies, des liposuccions, des mini baypass, des poses d'anneaux gastriques. Le tout, avec du matériel de dernière génération par voie laparoscopie à des prix défiant toute concurrence (500 000 FCFA).

A noter que ces interventions coûtent plus du triple en Europe. Toutes les personnes présentant de l'obésité pathologique ou désireuses de faire une chirurgie plastique sont informées que des consultations médicales en vue du recrutement des cas à opérer se tiennent tous les mercredis et jeudis de la semaine au sein de cette formation sanitaire.

15% de la population camerounaise souffre de l’obésité, une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé. Un adulte sur quatre en milieu urbain est en surpoids d’après le Pr. Eugene Sobngwi, endocrinologue-diabétologue. Les enfants et les femmes sont les couches les plus exposées. Cette maladie qui gagne du terrain, est selon les spécialistes, le premier facteur de risque de maladies cardio-vasculaires et du diabète, causes principales de décès dans le pays. L’obésité est également à l’origine de certains cancers et de nombreuses autres affections. En cause, entre autres selon un diététicien, la consommation excessive d’aliments riches en lipides comme l’okok, le eru, le koki, le kondre et la sauce jaune. L’obésité peut aussi être liée à l’insécurité alimentaire, compris ici comme une situation qui survient lorsque les aliments sains et ...

Source: www.camerounweb.com