0

CHU-Yaoundé : la faiblesse du niveau d’activités fait chuter les recettes

Hopital Militaire Yaounde Imagerie1 Camerounweb Chute des recettes

Wed, 19 Jan 2022 Source: www.camerounweb.com

Les recettes ont baissé depuis 2018 au CHU de Yaoundé

La clientèle ne fréquente plus cet hôpital

Les services sont réduits

Le Centre Hospitalier universitaire de Yaoundé traverse une mauvaise période depuis bientôt deux ans. Cet hôpital situé dans le Campus de l’Université de Yaoundé I a non seulement perdu son éclat, mais aussi sa clientèle. Les raisons sont multiples. D'après le rapport de la Commission technique de réhabilitation des entreprises publiques au 31 décembre 3020, la baisse des recettes propres de cette formation sanitaire depuis 2018, est la conséquence directe de la baisse de fréquentation de la clientèle et du faible niveau d’activités dû en grande partie au fonctionnement réduit des services de radiologie et de l’imagerie, en raison de la panne des équipements (IRM et radiologie), ainsi qu’aux travaux de réhabilitation en cours dans ces services.

La diminution des recettes propres pourrait également se justifier par la rupture des stocks des réactifs, les pannes des appareils (MAPA, ECGEFFORT et HOLTER) de l’Unité d’exploration fonctionnelle, la vétusté du matériel existant et la rupture récurrente des stocks des produits anesthésiques, oxygène et autres pour ce qui est du bloc chirurgical.

De l’analyse faite de la situation du Chuy, les prévisions d’activités projetées au titre l’exercice 2020 n’ont pas été atteintes du fait principalement de la pandémie du Covid-19 et de la faible exécution du chantier du Plan d’urgence triennal (Planut). La non-finalisation de ce vaste chantier, ainsi que la vétusté des équipements et la rupture en stocks des produits, ne permettent pas la reprise de certains services. 2020 a été également marqué par le règlement partiel de la dette pour un montant de 32 millions de FCFA.

Afin de permettre à cette structure de jouer pleinement son rôle dans la stratégie nationale de la santé publique, il est impératif que le chantier en cours soit livré dans les délais et que le Chuy puisse disposer d’un système de maintenance de ses équipements.

Source: www.camerounweb.com