Actualités

Sport

Business

Culture

TV / Radio

Afrique

Opinions

Pays

Comment savoir si c'est la conjonctivite ?

La conjonctivite

Mer., 8 Nov. 2023 Source: Le Jour n°4037 du 08 novembre 2023

Cette maladie contagieuse, caractérisée par des démangeaisons, est en vogue. Voici les explications d'une spécialiste en ophtalmologie.

Il y a seulement trois jours, Louis N., a partagé une photo de lui avec les yeux rouges, accompagnée d'un message témoignant de sa souffrance face à la conjonctivite : « J'ai eu chaud… la conjonctivite fait mal ». Malgré les tentatives de Louis N., pour soulager les symptômes en se rinçant les yeux à l'eau salée et en utilisant des collyres, cette conjonctivite a persisté avant de finalement disparaître.

Cette situation a perturbé ses obligations professionnelles. En effet, Louis N., père de famille, a vécu une semaine entière avec les yeux rouges, larmoyants et qui démangeaient. Ses enfants ont également été touchés, manquant l'école en raison de l'inflammation de la conjonctive, cette fine membrane muqueuse qui recouvre l'intérieur des paupières et la surface du globe oculaire, juste au-dessus de la sclère blanche de l'œil.

Comme lui et sa famille, de nombreuses personnes souffrent de cette affection en cette période. Le ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda, dans un communiqué en date du 30 octobre, informe l'opinion publique de l'apparition sur le territoire camerounais d'une épidémie de conjonctivite avec de nombreux cas signalés dans les établissements scolaires. "Une maladie oculaire qui ne fait pas de cadeaux".

Selon l'infirmière spécialiste en ophtalmologie, Irène Kamga, la conjonctivite, régulièrement appelée " Apollo ou œil rose", peut être causée par des allergies, une infection d'origine bactérienne ou virale. Elle explique : « C'est une maladie de l'œil extrêmement contagieuse qui se transmet par contact avec les sécrétions oculaires d'une personne infectée ».

« C'est une maladie saisonnière qui est également exacerbée par les changements climatiques, ce qui nous expose quotidiennement au vent, au pollen, à la poussière, aux bactéries, aux virus, au soleil et à la fumée », précise-t-elle.

Et, la spécialiste en ophtalmologie décrit les symptômes habituels de la maladie : rougeur, démangeaisons, larmoiements, yeux collés le matin, sensibilité à la lumière, présence de sécrétions ou de petites croûtes blanchâtres ou purulentes autour de l'œil. « Habituellement, la conjonctivite dure quelques jours à une ou deux semaines. », ajoute-t-elle.

Les petits secrets de guérison… Quels traitements recommande la spécialiste, également membre administrative de l'association Ascovime, qui a souvent rencontré des cas de conjonctivite ? Elle précise : « La conjonctivite peut souvent guérir d'elle-même, mais il est possible d'associer un traitement pour accélérer la guérison. En cas de conjonctivite allergique, l'utilisation d'un collyre antihistaminique peut être bénéfique, tandis que pour les formes bactériennes, un collyre antibiotique est indiqué. Il est aussi possible de se rincer simplement les yeux avec du sérum physiologique ou un collyre antiseptique ».

Concernant l'efficacité du lavage régulier des yeux à l'eau salée ou l'utilisation de lait maternel, ainsi que les risques de complications ou d'autres problèmes connexes tels que la kératite, l'infirmière spécialiste en ophtalmologie explique : « Le lavage régulier à l'eau salée permet de soulager l'irritation et les démangeaisons oculaires, en éliminant également les allergènes. En cas de conjonctivite bactérienne ou virale, l'infection peut se propager à la cornée, l'avant de l'œil, ce qui peut entraîner une kératite. C'est pourquoi il est crucial de traiter rapidement cette complication, car elle met en danger la vue ».

Lorsqu'une personne est confrontée à ce symptôme, la première chose à faire est de consulter un spécialiste afin de déterminer le type de conjonctivite dont il s'agit ». Pour prévenir la conjonctivite, la spécialiste conseille d'éviter de se frotter les yeux et de se laver ou désinfecter les mains avant et après tout contact avec les yeux. « Les lunettes de soleil peuvent également aider à se protéger lorsque l'on est déjà atteint. En cas de travaux champêtres, ménagers ou lorsqu'il y a un contact avec de la poussière, il est recommandé de porter des lunettes de protection et un masque. De plus, le port de lunettes de protection solaire peut aider à réduire l'hypersensibilité à la lumière en cas de conjonctivite », ajoute notre spécialiste en ophtalmologie.

Source: Le Jour n°4037 du 08 novembre 2023