Actualités

Sport

Business

Culture

TV / Radio

Afrique

Opinions

Pays

Et enfin : Malachie Manaouda annonce la bonne nouvelle tant attendue aux Camerounais

Manaouda l’a annoncé à l’occasion de la Journée mondiale de la sécurité des patients

Jeu., 21 Sept. 2023 Source: L'Oeil du Sahel N°1848

Une charte des patients en cours d’élaboration

Le ministre de la Santé publique du Cameroun (Minsanté), a annoncé au cours d’une conférence de presse donnée à Yaoundé le 18 septembre dernier qu’une Charte des patients est en cours d’élaboration dans son département ministériel. Au lendemain de la célébration internationale de la 4e édition de la Journée mondiale de la sécurité des patients. Evénement qui avait pour thème : «Faire des patients les acteurs de leur propre sécurité».

Dans son désir de suivre la politique globale prônée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à travers cette journée et surtout d’après la formulation du thème de cette nouvelle édition, le patron de la santé au Cameroun s’est donné pour objectif d’informer et de sensibiliser le public pour l’amener à collaborer, à comprendre, à agir pour la sécurité des patients.

Pour atteindre ces objectifs, l’élaboration d’une ligne de conduite est l’option choisie. «Il faudra encourager toutes les parties prenantes à œuvrer en faveur de la solidarité et les inciter à prendre des mesures visant à promouvoir la sécurité des patients et à réduire les préjudices qu’ils subissent», a martelé le Minsanté dans son allocution pendant cette conférence de presse.

En quatre points essentiels, Dr Manaouda Malachie souhaite, en collaboration avec les autres parties, faire prendre conscience à tous les acteurs de la santé et même de la société en général, de la nécessité d’une collaboration active des patients, de leurs familles et des soignants dans tous les contextes et à tous les niveaux de soins de santé, pour améliorer la sécurité des patients ; faire participer les décideurs, les responsables de la santé, les personnels de santé, les organisations des patients, la société civile et d’autres acteurs aux efforts déployés, pour associer les patients et les familles aux politiques et aux pratiques garantissant la sécurité des soins.

Dans cette lancée, il est prévu aussi de donner aux patients et aux familles les moyens de participer activement aux soins qu’ils reçoivent et de contribuer à en améliorer la sécurité. De ce fait, il prévoit engager de manière urgente, tous les partenaires et acteurs de la santé, pour promouvoir la participation des patients et des familles à la sécurité des soins.

«En devenant des partenaires des équipes soignantes, les patients peuvent contribuer à la sécurité des soins qui leurs sont prodigués, et à celle du système de santé dans son ensemble», va-t-il préciser au passage. D’après les propos du Minsanté, le bien-être du patient prime sur les devoirs du personnel de santé. La Charte des patients en cours d’élaboration présage d’être un bouclier contre les violences envers les patients et une garantie pour le personnel de santé.

Pour l’heure, il est attendu dans cette institution gouvernementale des consultations formelles pour finaliser la mise en place de cette charte des patients au ministère de la Santé publique

Source: L'Oeil du Sahel N°1848