Actualités

Sport

Business

Culture

TV / Radio

Afrique

Pays

Nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole et la Rubéole

Vaccination des enfants

Jeu., 6 Juil. 2023 Source: Le Messager Num 8073

L'opération qui concerne les enfants de 9 à 59 mois commencé ce jour sur l'ensemble du territoire national. Cette campagne de vaccination massive vise à arrêter la propagation de la rougeole, et davantage contrôler la rubéole au sein de sa population. Cette stratégie de vaccination permettra d’atteindre les enfants zéro-dose et les enfants sous-vaccinés.

Cette campagne nationale de vaccination qui va se dérouler du mercredi 5 au dimanche 9 juillet cible les enfants de 9 mois à 59 mois (5ans). L’initiative du ministère de la Santé publique portée par le Programme Elargi de Vaccination (PEV) vise un double objectif à savoir : réduire la mortalité et la morbidité liées à la rougeole et à la rubéole ; et poursuivre l’objectif d’élimination de ces maladies.

Il faut relever qu’au Cameroun, la situation épidémiologique de la rougeole inquiète. « Sur les 200 Districts de Santé que compte le Cameroun, 99 sont en épidémie de rougeole. Plus de 4000 enfants sont déjà touchés avec 18 décès connus. Ce qui en fait une situation assez sérieuse du pont de vue sanitaire » , a déclaré Dr Shalom Tchokfe Ndoula, Secrétaire permanent du Programme élargi de vaccination, hier lundi 3 juillet 2023 au cours du briefing consacré à l’édification des professionnels des médias sur les contours de cette campagne. Environ 5.500.000 enfants sont attendus aux termes des différentes campagnes de vaccination contre la rougeole. « On veut atteindre un taux de couverture vaccinale de 95% » .

L’idéal prôné par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Pour ce faire, plus de 18.000 enregistreurs et 14.000 agents mobilisateurs en plus de leurs responsables ont été déployés afin de couvrir l'ensemble des localités du pays. La raison d’être de ce déploiement est que la rougeole est une maladie mortelle. Un expert de la santé la décrit comme une maladie dont la fièvre élève la température du corps des patients à plus de 39 degrés. Quelques temps après, des boutons apparaissent sur l’enfant et envahissent tout son corps. La victime tousse et ses yeux semblent enflammés (rouge). La maladie se propage dans l'air par les gouttelettes respiratoires produites par la toux ou les éternuements. Lorsque les symptômes atteignent une phase critique, si on ne réagit pas à temps, c’est la mort.

Femmes enceintes

Raison pour laquelle, il est important de vacciner contre cette maladie. Surtout qu’il n’existe pour l’heure, aucun traitement pour se débarrasser d’une rougeole déclarée. Toutefois, des médicaments contre la fièvre peuvent aider à soulager les symptômes. Il s’agit donc d’une infection virale grave pour le jeune enfant, dont le seul moyen de prévention est la vaccination. Mais aussi l'allaitement maternel exclusif, la supplémentation en vitamine A. Comme la rougeole, la rubéole n’a pas de traitement spécifique. Si elle n’est pas particulièrement grave pour les enfants, ces derniers en sont des potentiels réservoirs.

Ces derniers peuvent donc transmettre cette maladie particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes en raison de son effet possible sur l’enfant à naître. La rubéole peut entraîner la mort du fœtus ou des malformations congénitales. Pour protéger leurs progénitures, les parents devront faire l’effort de se rendre dans les postes destinés à la vaccination.

Source: Le Messager Num 8073