Actualités

Sport

Business

Culture

TV / Radio

Afrique

Pays

Santé de fer: voici pourquoi il faut consommer le corossol

Le Corossol

Lun., 10 Juil. 2023 Source: Quotidien Le Jour

Hangar 7 du marché de Mfoundi, des paniers et bassines remplis de corossol jonchent les étals. Tout le long de l’allée qui conduit au hangar de fruits, le corossol est également perceptible. Les vendeurs attendent patiemment les clients. Le pas pressé, une dame se rapproche du comptoir pour se ravitailler. « Je l’achète pour ma sœur qui vit à Douala. Elle me l’a demandé car son médecin le lui a prescrit après un Avc », confie la femme qui se hâte pour se rendre à l’agence de voyages où elle a réservé son billet.

Une autre cliente lui emboîte le pas sur le même comptoir. « J’achète le corossol parce que ça m’aide beaucoup pour ma santé. Je le consomme régulièrement et je l’utilise aussi avec d’autres fruits pour mes cocktails. Il aide à prévenir les maladies cancérigènes et l’hypertension. Ses feuilles aussi m’aident quand j’ai les nerfs», explique Claire, commerçante.

Depuis quelques semaines, le corossol abonde dans les marchés de la ville de Yaoundé. Le fruit de couleur verte et épineux s’acquiert même auprès des vendeurs à la sauvette. Les prix sont à la portée de tous. Trois petits fruits sont vendus à 500 Fcfa. Les plus gros fruits valent 2000 Fcfa pour un tas de3. « La grande saison c’est à partir de mai. Nous sommes aumois de juillet, la saison tire à sa fin. Les prix sont accessibles à tous. Pendant l’intersaison, lestas vont de 2000 à 5000 Fcfa pour le même nombre de fruits. Les paniers de corossol peuvent atteindre 50 000 Fcfa », explique Catherine Mifoumou, vendeuse à la sauvette.

Julienne, grossiste précise que c’est la grande saison, ce qui rend les coûts plus bas. « Les prix des paniers varient entre 15000 et 20 000 Fcfa selon la contenance », soutient-elle. Un fruit aux multiples vertus « Le corossol a une forte teneur en potassium. Elle s’élève de 270 à 480 mg. Le potassium est important pour le bon fonctionnement du cœur. Il prévient et élimine les risques d’accidents cardiovasculaires en nettoyant le corps. Il est bien pour des personnes qui ont des problèmes cardiovasculaires et nocifs pour ceux qui souffrent d’insuffisance rénale », explique Marthe Elise Tankeu, nutritionniste.

Certaines personnes pensent que ce fruit prévient les maladies cancérigènes. Une hypothèse que l’experte ne confirme pas. « Il n’y a pas encore eu des données suffisantes pour éclairer cette thèse. Du coup, on n’a pas les éléments qui le prouvent », estime-t-elle. La nutritionniste relève que le corossol doit être consommé avec modération. Car précise-t-elle tout excès nuit : « Ce fruit contient beaucoup de glucide. Ce qui favorise la montée de glycémie. Les personnes souffrant de diabète devraient un peu faire attention par rapport à la quantité de glucide parce qu’il sera nocif. »

Pour ce qui est de la consommation, la spécialiste en nutrition conseille de le consommer sous forme de fruit pour bénéficier de la totalité de ses bienfaits. « La forme sur laquelle on le consomme est très importante car elle influence les bienfaits que le fruit contient. Consommé comme fruit, on a le temps de faire traîner dans la bouche pour retirer les petits pépins qu’il contient. Ce temps qu’il passe dans la bouche permet la codification des nutriments qu’il contient par la salive. Ceci pour le prédisposer à être absorbé facilement dans l’organisme. Donc, il faut le consommer comme fruit et pas comme jus de fruit », justifie Marthe Elise Tankeu. Et de poursuivre : « Transformé en jus, il subit non seulement une réduction de son apport en fibres et donc son effet de digestibilité. Ça augmente son action de pouvoir faire monter le taux de glycémie. » Elle recommande de le consommer 1 à 2fois la semaine, car il est important de varier et de diversifier tout ce que nous consommons, car aucun aliment n’est parfait ou complet.

Source: Quotidien Le Jour