0

Santé : le Cameroun va créer des centres agrées de lutte contre le cancer

Cancer Sein Sensi Bientôt des centres

Fri, 14 Jan 2022 Source: www.camerounweb.com

Le Comité national de lutte contre le Cancer a produit un rapport

Le Cameroun a pris des mesures pour lutter contre le cancer

Le Comité déplore l’absence de moyens

La mise sur pied d’un guide de soins palliatifs au Cameroun, la définition d’un protocole de prise en charge du cancer suivie de l’accréditation des centres agrées, l’élaboration d’une cartographie des ressources humaines et des équipements disponibles dans les hôpitaux, la disponibilité des registres de cancers dans les hôpitaux, la production du guide de l’agent communautaire pour la prévention du cancer font partie des différentes résolutions trouvées adoptées au terme des de la première réunion statutaire de l’année 2022 au ministère de la santé.

Ces résolutions font suite à la publication du rapport d’activité de l’exercice 2021 du Comité national de lutte contre le Cancer. Dans ce rapport qui a été produit en fin d’année dernière, le comité chargé de sa rédaction a évoqué comme problèmes : la disponibilité des données fiables sur le cancer et leur exploitation, la sensibilisation sur les risques de l’exposition aux pesticides, l’exonération des produits médicaux entrant dans le traitement du cancer. Mais également, la formation du personnel et l’acquisition des équipements appropriés pour le dépistage précoce et le traitement du cancer, de même que le protocole thérapeutique appliqué par les praticiens et le fait que 80 % des cancers arrivent tardivement dans les hôpitaux.

Tous ces travaux ont permis de définir le rôle que doivent jouer les sectoriels dans la lutte contre le cancer au Cameroun.

Les travaux de cette première réunion statutaire du Comité national de lutte contre le Cancer ont été présidés par Louis Richard Njock, Secrétaire général du ministère de la Santé publique et par ailleurs Vice-président du Comité national de lutte contre le Cancer (Cnlca) en présence des points focaux des différentes administrations, du représentant des associations de malades de cancer, du représentant de la société civile, ainsi que l’équipe du Comité national de lutte contre le Cancer (Cnlca).

Source: www.camerounweb.com