0

Sante publique : une épidémie de cholera fait 3 décès à Buea

Campagne Vaccination Cholera Douala Plusieurs morts

Tue, 1 Feb 2022 Source: www.camerounweb.com

Le choleras est de retour

Plusieurs dizaines de cas détectés

Appel à plus de vigilance

La situation est assez inquiétante dans la région du Sud-Ouest. Elle risque de s’aggraver avec la crise sécuritaire qui secoue la région depuis 2016. Car l’insécurité ne permet pas aux populations de se rendre paisiblement dans les hôpitaux.De sources dignes de foi, une dizaine de cas de choléra sont signalés dans le district de santé de Buéa. Le premier cas a été détecté le 28 janvier dernier. A en croire les autorités, il s’agissait à ce moment d’un cas suspect. Mais au moins 25 cas sont confirmés, vient d’indiquer le délégué régional de la santé publique du Sud-ouest Dr Gilbert EKO lors d’une conférence presse ce mardi matin. Le délégué régional indique aussi qu’on a 3 morts liés à l’épidémie Depuis hier, les autorités appellent l’ensemble des personnels de santé à la plus grande vigilance et à la mobilisation générale pour détecter et traiter les cas. La région du Sud-ouest vit ainsi sa énième épidémie de choléra en l’espace d’un an. L’année dernière, c’est le district de santé de BAKASSI qui a été très frappé avec plusieurs morts.

Le Cameroun fait face à une résurgence de choléra, d'après le ministre de la Santé Malachie Manaouda dans un communiqué de presse rendu public le lundi 1er novembre 2021. La maladie est apparue entre le 27 et le 30 octobre 2021 à Yaoundé, la capitale du Cameroun, et dans la commune d'Ekondo Titi, département du Ndian, région du Sud-Ouest où 9 des 10 cas répertoriés ont été détectés.

Le ministre de la Santé invite la population à la prudence et au respect des mesures de contrôle. Il s'agit notamment de : "se laver systématiquement les mains avant et après les repas ; laver les aliments crus avant de les consommer ; s'assurer que l'eau est potable ; se rendre au centre de santé le plus proche pour des symptômes suspects tels que la diarrhée ; appeler le 1510 pour toute information supplémentaire".

En 2020, la maladie s'était déjà généralisée et avait fait de nombreuses victimes. Plus de 14 000 cas ont été détectés en août 2020, entraînant un total de 66 décès.

Source: www.camerounweb.com