0

Criminalité : une fille enlevée, se fait exécuter par ses ravisseurs à Mandjou

Tuerie.jfif La victime a été assassinée puis jeté dans un puits

Sun, 27 Feb 2022 Source: www.camerounweb.com

Le drame s’est produit il y a quelques jours

La victime a été assassinée puis jeté dans un puits

Elle avait reconnu un de ses ravisseurs

Le drame est encore saignant dans les cœurs de la famille de la petite Djamilatou Hamadou, 12 ans, enlevée le 08 décembre 2021, par des ravisseurs qui demandaient une forte somme d’argent à sa famille. Selon nos sources, les auteurs de cet enlèvement exigeaient la somme de 15 millions de FCFA à la famille de l'enfant âgé de 12 ans et élève à l'école primaire publique de Mandjou. Au moment des faits, le père de la victime avait été contacté par les ravisseurs. Commerçant à Boubara par Batouri, Abdoulaye Djibrila a reçu le coup de file des auteurs du kidnapping de sa fille quelques temps après l'enlèvement perpétré à Mandjou où est basée sa famille. L'on apprendra que le chef de famille avait proposé un montant d'un million de FCFA à ses interlocuteurs sur la somme de 15 millions de FCFA exigée au départ. Peu de temps après, il y'a eu rupture de communication entre les deux parties. C'est alors qu'une plainte sera déposée auprès des services compétents contre ces inconnus tapis dans l'ombre. Des semaines passées, les ravisseurs vont relancer le père de l'enfant pour lui annoncer le décès de l'enfant. En effet, des sources concordantes, c'est l'un des membres de cette même famille qui a monté ce coup fourré. La victime ayant remarqué le visage de celui-ci, le quidam et ses complices ont opté de l'assassiner. Afin de débarrasser du corps sans vie de la petite Djamilatou Hamadou, les malfaiteurs l'ont ensuite jetée dans un puits d'eau abandonné à Mandjou. Entre temps, l'enquête ouverte dans cette affaire va suivre son cours normal.

Les fins limiers de la gendarmerie nationale en matière d'enquêtes criminelles vont permettre plus tard d'en savoir plus. Sieurs Salamatou Issa alias Salma et Ousseini Hamidou (un repris de justice reconnu comme un coupeur de route) seront interpelés dans cette affaire. Après exploitation de ces derniers, ils vont passer aux aveux complets. C'est ainsi qu'en date du 25 février 2022, les éléments de la Légion de gendarmerie nationale de l'Est à Bertoua, sont descendus sur le terrain avec les auteurs du crime pour la reconstitution des faits.

La dépouille de la petite Djamilatou Hamadou a été donc retrouvée dans un puits d'eau mais le corps étant en état de putréfaction très avancée. Les deux seront présentés au procureur de la République dans les brefs délais. Il faut rappeler que le principal cerveau du groupe est encore dans la nature.

Source: www.camerounweb.com