0

Douala : le promoteur d’une cave à Bonamoussadi empoisonné

Jeune Homme Cameroun Empoisonnement Il est décédé mercredi dernier

Thu, 24 Feb 2022 Source: www.camerounweb.com

Il est décédé mercredi dernier

Il a été retrouvé aux environs de 15h

Il est mort dans le domicile d'une de ses amis

Un autre empoisonnement ignoble vient s’ajouter sur la longue liste des empoisonnements au Cameroun. Selon plusieurs sources, c'est à 16h hier, mercredi 23 février 2022 que ses collègues de service au quartier Bonamoussadi Sable ont appris la nouvelle soudaine de sa mort. D'après les témoignages recueillis sur place, le corps sans vie du nommé Steve a été retrouvé aux environs de 15h dans le domicile d'une de ses amis qui lui avait laissé le double des clefs, question de faire des navettes, cette dernière étant affectée à Yaoundé depuis plusieurs mois.

La thèse d'un empoisonnement a été avancée par plusieurs témoins au regard de l'état dans lequel le corps de Steve a été retrouvé : saignement du nez et ventre ballonné.

On note également sur la scène du crime que la porte était fermée de l'extérieur et sur la table des assiettes et boissons qui laissent croire que le défunt a reçu des personnes dans ce domicile avant de rendre l'âme, et ses deux téléphones portables posés à même le sol non loin de sa dépouille.

Jusqu'à sa mort Steve était propriétaire de la cave Steve Empire située juste à côté de l'hôtel Johanes à Bonamoussadi Sable dans le 5e arrondissement de Douala.

Il ne se passe plus une seule semaine, allez, disons un seul mois ici au Cameroun, sans que vous n’entendiez une histoire d’homicide volontaire par empoisonnement, à tel point que cela a fini par devenir un véritable phénomène !

D’accord, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. C’est par les empoisonnements que les nationalistes UPCistes étaient assassinés en exil, durant les années pré et post-indépendance. C’est aussi par les empoisonnements que les affaires de terrain se résolvaient dans les villages, à cause d’un simple titre foncier. Et puis on a toujours utilisé le poison depuis la nuit des temps à travers le monde entier, vous n’avez qu’à interroger le KGB ou bien la CIA sur les archives de la période Guerre froide.

Bref, les empoisonnements sont redevenus un phénomène au Cameroun. Les Mbenguistes qui s’y hasardent pour venir passer leur vacances ou pour des voyages d’affaires, l’apprennent à leurs dépens. On a déjà vu de jeunes promis à un bel avenir, se faire assassiner ici durant leur court séjour. On a vu dernièrement une jolie Camerounaise qui était venue au pays pour se marier, ne plus jamais en retourner. Et puis il y a des individus qui empoisonnent même leurs amis « locaux » pour rien-rien comme ça, tout simplement parce qu’ils sont jaloux de leur évolution et de leur réussite.

Source: www.camerounweb.com