1

Fridolin Nke traite Cabral Libii et Joshua Osih de prostitués politiques et de faux opposants

Cabral Libii Fridolin Nke Camerounweb Les deux opposants sont accusés d’avoir voté pour le parti au pouvoir

Mon, 21 Mar 2022 Source: www.camerounweb.com

Les deux opposants sont accusés d’avoir voté pour le parti au pouvoir

Quelques jours avant, ils avaient mis sur pied l’ « Union pour le changement »

Ils sont violemment critiqués

Cabral Libii et Joshua Osih sont la cible de violentes critiques sur les réseaux sociaux. Les deux opposants sont ainsi pris pour cible du fait d’une dernière liée à l’élection du président de l’Assemblée nationale. Alors que l’opposant Jean Michel Nintcheu avait déposé sa candidature pour challenger Cavaye Yeguie Djibril l’éternel président de l’Assemblée nationale, ce dernier n’a obtenu que sa seule voix. Pour Fridolin Nke, les deux chefs de file « de l’opposition Cabral Libii et Joshua Osih sont de faux opposants de la fausse "Union pour le changement". Ils font dans la prostitution politique. Rien à attendre de ces coquins vendus », a écrit Fridolin Nke sur sa page Facebook.

Lors de l’élection du président de l’Assemblée nationale qui s’est déroulée la semaine dernière, Jean-Michel Nintcheu a obtenu une seule voix sur les 161 votants de l’Assemblée nationale du Cameroun. Même les partis alliés du groupe baptisé « Union pour le changement » n’ont pas voté pour lui. Le député Sdf s’était présenté comme « challenger » de Cavaye Yeguie Djibril au poste de président. Depuis lors, la toile s’est mise en branle, questionnant la capacité de ce groupe parlementaire en gestation de regarder vers la même direction.

Des interrogations qui ont poussé l’honorable Cabral Libii, président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) à faire une sortie afin d’éclairer la lanterne des uns et des autres. Nous apprenons d’ailleurs qu’avant l’élection, les leaders du groupe « Union pour le changement se sont concertés pendant plus d’une heure : « Aucun des partis n’a sollicité les autres en soutien à un quelconque candidat ; aucun membre du groupe n’a informé les autres membres de son intention de candidature. Nous avons décidé que le vote des 15 membres présents devait être le bulletin nul ». Et d’ajouter : « A l’élection du PAN ce mot d’ordre de groupe a été respecté à hauteur de 12/15. Pour l’élection du 1er vice-président le mot d’ordre a été respecté à hauteur de 14/15 ».

Au regard des statistiques, il est clair que les membres ne regardent pas tous vers la même direction. Mais Cabral Libii reste confiant car pour lui, la volonté de l’opposition représentée à l’Assemblée nationale de parler d’une même voix et de travailler ensemble, n’est en rien émoussée.

Source: www.camerounweb.com