0

Henri Eyebe Ayissi vomit par les militants Rdpc de la Lekie

Eyebe Ayissi Mafia Fonciere Douala Eyebe Ayissi est accusé de pratiques humiliantes

Mon, 4 Apr 2022 Source: www.camerounweb.com

Le Collectif des militantes et militants de la Section Lékié-Ouest I Indigné est né

Eyebe Ayissi est accusé de pratiques humiliantes

Une longue lettre lui a été adressée

Les festivités du 37ème anniversaire du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) viennent, encore de mettre Monatélé, le Chef-lieu du département de la Lékié, en vedette. C’est que les militants du Rdpc de cette localité ont décidé de dire à Henri Eyebe Ayissi. Constitué autour du Collectif des militantes et militants de la Section Lékié-Ouest I Indigné(e)s par les pratiques politiques du Ministre Henri Eyebe Ayissi, ils ont produit une lettre incendiaire. « Votre ingéniosité nous y a presque habitués vous hissant en classe exceptionnelle des mises en scène. On aime ou on n’aime pas, cela, pour l’histoire, portera votre marque personnelle : les appels de Monatélé, leurs particularités et aspérités. Chacun dans son contexte. Cette fois, vous appelez à une dynamique derrière le Président Paul BIYA, évidemment Candidat naturel du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) en l’état des textes et de la situation. Mais aussi, vous suggérez une anticipation de l’élection présidentielle. En nous réservant la possibilité de revenir sur cette question au fond dans la mouture qui suivra la présente, permettez-nous d’aborder quelques éléments de forme. Monsieur le Ministre, qu’il vous sied de nous excuser si nous mêlons faits et appréciations. L’émotion coléreuse et les frustrations accumulées ne permettent pas de faire autrement », écris du Collectif des militantes et militants de la Section Lékié-Ouest I Indigné(e)s.

Les militants l’accusent de mauvaises pratiques répétitives. « Revenons aux faits, ils sont si répétitifs qu’ils semblent être, un style établi, mieux, une coutume. Ils semblaient être subtils, mais ils deviennent grossiers qu’ils en donnent à se voir même aux aveugles. Le 24 mars dernier, alors que les militantes et militants laborieux sont partis de bonne heure massivement et des contrées lointaines, aux parcours de combattant, pour des festivités prévues commencer à 13 h, tenant en compte l’agenda d’une certaine élite, c’est aux encablures de 17 h que le meeting a démarré. Il convient de rappeler que vous êtes coutumier de ces retards dont l’esprit et la lettre pourraient participer de l’expression d’une volonté de puissance. Mieux, d’une volonté de nuisance donnant au RDPC l’image d’une formation politique dont la thanotopolitique (politique de la mort) serait le signe. Déjà, en son temps, le Partriarche MBASSI Prosper avait attiré votre attention sur la question », lit (on dans cette lettre adressée à Henri Eyebe Ayissi.

Henri Eyebe Ayissi est également accusé de mépriser les militants. « En sus, il serait opportun de relever que ces militants qui, pour vous, ne seraient que du bétail politique vivent de la terre et donc de l’agriculture. Le mois de mars avec le retour des pluies, pour chaque minute qui passe, est d’une valeur inestimable pour eux. C’est dire non seulement les sacrifices qu’ils ont dus faire, mais aussi la nature du supplice dont ils sont holocauste à cet autel de puissance et d’égo qu’il nous semble difficile de qualifier. Monsieur le Ministre, vous étiez invité de prestige de la Section RDPC Lékié-Ouest I. Le programme qui vous a d’ailleurs été préalablement soumis a été diffusé dès l’entame des festivités. Il vous a fallu arriver en salle pour prendre le micro et balayer sans autre mesure ledit programme et annoncer le vôtre ainsi dévoilé devant les organisateurs et les militants au même moment. Alors que l’organisation était mise en place, de façon concertée et régulière, vous êtes arrivé et avez bouleversé l’ordre protocolaire, ravalant les élites locales aux seconds rangs, sans égard aucun, les ayant délogés publiquement et de façon très humiliante et même affligeante ».

Il faut noter que ce n’est pas la première fois que les militants du Rdpc font ce genre de sortie contre le ministre Eyebe Ayissi.

Source: www.camerounweb.com