0

‘Il n’y avait plus d’Opposition au Cameroun, c’est pour cette raison que APAR a été créé’

Index Celestin Djamen 1080x480 Célestin Djamen tacle les opposants camerounais

Sat, 19 Mar 2022 Source: www.camerounweb.com

• Célestin Djamen tacle les opposants camerounais

• Il se moque du SDF et du MRC

• L’APAR serait le véritable parti politique de l’opposition


Célestin Djamen commente sur un ton moqueur, la cuisante défaite du député Jean Michel Nintcheu lors de l’élection pour la présidence de l’Assemblée nationale. Le fait que les autres députés du Sdf n’aient pas voté pour Nintcheu est la preuve pour Celestin Djamen qu’il n’y a plus d’opposition au Cameroun. Il présente son parti politique comme celui de la nouvelle génération de leaders de l’opposition.

« Je vous ai dit qu’il n’y avait plus d’Opposition au Cameroun, c’est pour cette raison que APAR a été créé. La création de APAR répond donc à l’appel du Peuple. », a-t-il commenté.

Djamen tacle également le MRC qui se rapproche doucement de l’UNDP, un parti satellite du RDPC. « Cette semaine a été franchement guignolesque, les clowns se sont tour à tour rapprochés de la majorité présidentielle (UNDP) et opéré un grand numéro de cirque avec le soit disant « Union pour le Mangement » pour enfumer le Peuple, l’honorable Nintcheu vient de l’apprendre à ses dépens, ses propres camarades n’ont pas voté pour lui. Bienvenue au Cameroun! », écrit-il.

Au PCRN, si la candidature de Nintcheu n’a pas été soutenue, c’est que l’élu local n’a pas officiellement fait cas de son projet aux membres du tout nouveau groupe parlementaire.

‘’ Quant au groupe Union pour le Changement, les leaders des partis politiques se sont concertés ce matin pendant 1 heure et deux conclusions s'en sont dégagées :

1- Aucun des partis n'a sollicité les autres en soutien à un quelconque candidat.

2- Aucun membre du groupe n'a informé les autres membres de son intention de candidature.

3- Nous avons décidé que le vote des 15 membres présents devait être le bulletin nul.

A l'élection du PAN ce mot d'ordre de groupe a été respecté à hauteur de 12/15.

Pour l'élection du 1er vice-président le mot d'ordre a été respecté à hauteur de 14/15.’’, explique-t-il.

Source: www.camerounweb.com